Les marchés actions se replient sur fond de forte appréciation du dollar

La Bourse de Paris a terminé hier en nette baisse de -1,12% à 4.881,95 points, dans un volume d'échanges nourri de 4 milliards d'euros. Le CAC 40 s’est replié à l'issue d'une séance dénuée de rendez-vous majeur, les investisseurs marquant une pause sur fond de négociations toujours tendues entre la Grèce et la zone euro.

Les marchés actions se replient sur fond de forte appréciation du dollar

Ailleurs en Europe, le Footsie londonien a reculé de 2,35%, le Dax de la Bourse de Francfort de 0,55% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro de 1,04%.

Alors que la Banque centrale européenne a entamé lundi ses premières injections de liquidités dans l’économie, les marchés actions semblent avoir entamé un mouvement de consolidation.

Et même si les marchés actions semblaient avoir anticipé la mise en place du programme de rachat d’actifs européen, la monnaie unique a continué de dévisser hier. L’euro a ainsi touché un nouveau plus bas de près de 12 ans à 1,0706 dollar, du jamais vu depuis avril 2003.

Par ailleurs, la Grèce et ses créanciers vont plancher dès aujourd’hui sur les réformes à mener dans le pays, condition pour qu'elle obtienne l'argent qui lui pemette d'éviter l'asphyxie.

Aux Etats-Unis, Wall Street a chuté, craignant de voir l'économie prise en tenaille entre une hausse des taux attendue dans les prochains mois et une hausse du dollar qui menace les exportations: le Dow Jones a perdu -1,85% à 17.662,94 points, le Nasdaq -1,67% à 4.859,80 points et l'indice élargi S&P 500 a reculé de -1,70% à 2.044,16 points.

Du point de vue des valeurs, TF1 a perdu 1,55% à 15,85 euros après le crash d'hélicoptère qui a fait dix morts, dont la navigatrice Florence Arthaud et la nageuse Camille Muffat, en Argentine.

Le secteur des télécoms a été recherché dans la foulée de la présentation par l'opérateur Free (groupe Iliad) d'une nouvelle box d'entrée de gamme. Iliad a pris 0,43% à 221,25 euros, Orange 1,83% à 15,32 euros, Numericable-SFR 1,48% à 55 euros et Bouygues 1,89% à 35,76 euros.

Enfin, l'action EDF (+1,89% à 22,69 euros) a rebondi après une séance difficile lundi alors que le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a rejeté l'idée d'une fusion entre le groupe et Areva (-3,12% à 8,86 euros).

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.