Les marchés européens se stabilisent

La Bourse de Paris gagne 0,27% à 5160,40 points dans un volume de 732 millions d’euros.

Les marchés européens se stabilisent

L’indice parisien se reprend légèrement soutenu par l’espoir de la finalisation de l’accord avec la Grèce d’ici la fin de la semaine. La Chine a quant à elle publiée des statistiques mitigées, mais les intervenants tablent sur la mise en place de mesures pour aider l’économie à se reprendre.

Ailleurs en Europe, le Dax se stabilise (+0,10%), le Footsie londonien chute de 0,87% et l’Euro Stoxx 50 se stabilise aussi (+0,18%).

Du point de vue macroéconomique, la Grèce entame ce qui devrait être la dernière semaine de négociations avec ses créanciers. En effet, le pays a besoin de liquidités dès la semaine prochaine pour faire face à ses obligations financières.

Depuis l’acceptation des conditions de l’accord par la Vouli, les investisseurs ne s’inquiètent plus de l’issue en tant que tel mais plutôt du jour où la finalisation des accords sera annoncée.

Côté asiatique, la Chine a présenté de mauvaises statistiques sur son commerce extérieur et ses prix à la production. Néanmoins, la Bourse de Shanghai a clôturé en hausse de près de 5%. La plupart des intervenants tablent sur l’instauration prochaine d’un nouveau plan plus rigide ayant pour objectif de relancer l’économie. Celui-ci devrait ainsi permettre d’aider la transition économique à laquelle la Chine est confrontée.

Outre-Atlantique, la journée de l’emploi américain vendredi dernier a permis aux intervenants de se positionner quant à la date du resserrement de la politique monétaire. La majorité est maintenant partisane d’une remontée des taux pour septembre.

Dennis Lockhart, président de la réserve fédérale d’Atlanta, tiendra une conférence cet après-midi. A noter qu’il avait annoncé qu’il ne serait pas contre un resserrement le mois prochain. Cette intervention sera donc suivie de très près.

Du côté des statistiques, aucun indicateur important pour aujourd’hui. Cependant, l’indicateur Sentix de la confiance des investisseurs pour la zone euro du mois de juillet a été publié ce matin. Il est de 18,4 contre 20,2 attendu.

Du côté des valeurs, JCDecaux pourrait s’agrandir grâce à des acquisitions aux Etats-Unis et voir sa part de marché plus que doubler en 10 ans, d’après Jean-François Decaux lors d’un entretien avec le Financial Times. Le titre progresse de 1,51% à 33,97€.

Archos recule de 6,16% à 1,98 euro après avoir creusé sa perte nette au premier semestre, à hauteur de 3,5 millions d'euros.

Par ailleurs, Standard and Poor's et Moody's ont abaissé la note de CGG. Le titre perd 1,50% à 4,008 euros.

Finalement, les valeurs pétrolières et parapétrolières sont en baisse à l’image de Total (-1% à 45,34€) et Technip (-1,95% à 49,19€).

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se déprécie (-0,26%) à 1,0939$. Les chiffres un peu en dessous des attentes, présentés par le rapport sur l’emploi américain vendredi dernier, permettent à l’euro de remonter face au dollar ce matin.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.