Le CAC 40 débute la semaine sous les meilleurs auspices

Les Américains sont appelés aux urnes aujourd’hui pour décider qui de H. Clinton ou D. Trump deviendra le 45ème président des Etats-Unis le 20 janvier 2017.

Le CAC 40 débute la semaine sous les meilleurs auspices

Avec le référendum sur le Brexit du 24 juin dernier, cet Election Day constitue l’évènement majeur sur les marchés pour l’année 2016. A noter que nous ne connaîtrons les résultats que dans la nuit de mardi à mercredi.

Hier à la bourse de Paris, l’indice phare CAC 40 a terminé en nette hausse de +1,91% à 4461,21 points, dans un volume d’échanges de 2,75 milliards d’euros.

La tendance est identique sur les principales bourses européennes : le FTSE 100 londonien a bondit de + 1,70% à 6806,90 points. Le DAX allemand s’est apprécié de +1,93% à 10 456,95 points et l’Euro Stoxx 50 s’est inscrit dans le même sillage avec une hausse de +1,68% à 3004,16 points.

Ce regain de confiance des intervenants sur les marchés est survenu à la suite de l’abandon des poursuites du FBI à l’encontre de Madame Clinton en ce qui concerne l’affaire des courriers électroniques.

De l’autre côté de l’Atlantique, l’effet est même accentué. Les places américaines réalisent l’une des plus belles séances de l’année 2016 : le S&P 500 s’est envolé de +2,22% à 2131,52 points. Le Nasdaq 100 a grimpé de +2,43% à 4773,73 points. Le Dow jones Industrial Average est venu parachever cette brillante séance avec une hausse de +2,08% à 18 259,60 points.

Hier, deux indicateurs macroéconomiques nous sont parvenus à savoir les commandes à l’industrie allemande pour le mois de septembre en glissement mensuel, en baisse de -0,6% (consensus Bloomberg à +0,2%) ainsi que l’indice Halifax des prix immobiliers pour le Royaume-Uni pour le mois d’octobre en glissement mensuel, qui progresse de +1,4% (consensus Bloomberg à +0,2%).

Concernant les statistiques macroéconomiques de la journée, la balance commerciale de l’Allemagne s’est établie à 21,3 milliards d’euros à 8h00 (consensus Bloomberg à 22,4 milliards d’euros) et la production industrielle allemande pour le mois de septembre en glissement mensuel est ressortie en baisse de -1,8% (consensus Bloomberg à -0,5%). Nous connaîtrons dans la matinée la balance commerciale française (consensus Bloomberg à -4,2 milliards d’euros) ainsi que la production industrielle britannique (consensus Bloomberg à +0,00%) et la production manufacturière britannique (consensus Bloomberg à +0,4%).

Bien que ces statistiques soient importantes, il est évident que l’attention des intervenants sera focalisée sur les élections Américaines.

Sur les secteurs du Stoxx 600, les trois plus fortes progressions ont été hier les ressources naturelles (+3,09%), les banques (+2,85%) et l’assurance (+2,26%). Aucun secteur n’a terminé en baisse.

Du côté du palmarès du CAC 40, les trois plus fortes progressions sont LafargeHolcim (+4,78% à 49,83€), Axa (+3,89% à 20,145€) et Nokia (+3,78% à 4,006€). Aucun titre n’a terminé dans le rouge hier.

Du côté des recommandations des brokers, le groupe bancaire britannique HSBC a rehaussé son objectif cible pour le titre Casino de 50 à 53€.

Le même groupe bancaire a cette fois-ci abaissé son objectif sur Veolia Environnement en passant de 24 à 23€.

Deutsche Bank a pour sa part relevé l’objectif de cours du titre français STMicroelectronics de 5,50 à 6,30€.

Société Générale a renouvelé sa recommandation « Vente » du titre franco-suisse LafargeHolcim tout en augmentant l’objectif cible de 42 à 43€.

Sur le marché des changes, l’euro valait 1,1040 dollar hier, contre 1,1140 dollar vendredi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.