Les bourses européennes en léger repli avant l’ouverture

Sur la bourse de Paris, l’indice CAC 40 a progressé hier de +1,22%, en clôture à 4475,86 points dans un volume d’échanges en-dessous de la moyenne à 2,9 milliards d’euros.

Les bourses européennes en léger repli avant l’ouverture

Sur les autres marchés européens, la même tendance a été suivie : le DAX 30 a pris +1,65%, le FTSE a modestement gagné +0,10% tandis que l’Eurostoxx 50 a monté de +1,37%.

Aux États-Unis, les variations ont été faibles mais éparses ; le S&P 500 a pris +0,13%, le Dow Jones a gagné +0,10% tandis que le Nasdaq Composite s’est replié de -0,14%.

Hier, les données économiques publiées étaient contrastées. En France pour le mois d’avril, la balance commerciale est ressortie à -5,2 milliards d’euros (consensus Bloomberg à -4,45 milliards d’euros), la balance des paiements courants à -2,8 milliards d’euros (-1,8 milliards d’euros en mars) et le solde budgétaire depuis 2016 à -56,5 milliards d’euros. Le PIB pour l’euro zone ajusté des variations saisonnières pour le T1 a été publié meilleur qu’attendu à +0,6% (consensus Bloomberg à +0,5%). Aux États-Unis, l’indice de productivité non agricole a reculé de -0,6% au T1, conforme au consensus Bloomberg.

Dans la soirée, David Cameron s’est exprimé lors d’un débat face à Nigel Farage, le leader du parti britannique Ukip. Le Premier Ministre anglais a ainsi rappelé ses arguments en faveur d’un maintien du Royaume-Uni dans l’Union Européenne.

Cette nuit a été publiée la balance des paiements courants au Japon pour avril, ressortie à 1630 milliards de yens contre un consensus qui tablait sur 2,303 milliards de yens (Bloomberg), ainsi que le PIB en progression trimestrielle ajusté des variations saisonnières, publié conforme aux attentes à +0,5%.

Ce matin, le CPI mensuel pour la Suisse sera publié à 9h15 et est attendu en hausse de +0,2% (Bloomberg). Au Royaume-Uni à 10h30 paraîtront en variation annuelle la production manufacturière, attendue à -1,5% selon Bloomberg, et la production industrielle (consensus Bloomberg à -0,4%). Aux États-Unis, les demandes de prêts hypothécaires seront publiées pour juin par Mortgage Bankers Association à 13h00. À 16h00 paraîtront les créations d’emploi selon JOLTS, prévues à 5 675 000 et à 16h30 la variation des stocks de pétrole US ; elle était de -1,4 millions de barils la semaine dernière.

Sur les secteurs, la hausse a été unanime. Les plus fortes progressions ont été réalisées par les valeurs du pétrole et du gaz (+2,64%), suivies par l’automobile (+2,04%) et le secteur de la chimie (+1,76%). Les hausses les plus modestes ont concerné les titres des matériaux de base (+0,16%), ceux de l’assurance (+0,32%) et les media (+0,65%).

Sur le palmarès du CAC 40, Kering était en tête de liste hier en prenant +3,44%, suivie par Renault (+3,14%) et Peugeot (+3,09%). Les plus fortes baisses ont été enregistrées sur Vivendi (-1,69%), Publicis Groupe (-0,19%) et Pernod Ricard (-0,12%).

Les changements d’opinion des analystes ont été opérés sur les valeurs suivantes.

Bank of America Merrill Lynch fournit un avis sur le secteur européen des services publics à « surpondérer ».

Goldman Sachs, en restant acheteur sur Rémy Cointreau, a augmenté sa cible de 73 à 82 euros. Sur Kaufman & Broad, la banque d’investissement américaine a entamé la couverture du titre avec un avis « neutre » et un objectif de cours à 39 euros.

Toujours sur Kaufman & Broad, Exane BNP Paribas débute également la couverture mais avec un biais « surperformance » et Kepler Cheuvreux est à « achat » vise 43,10 euros.

Sur Vivendi, la banque britannique Barclays a modifié son avis de « pondération en ligne » à « sous-pondération ».

Pour Kering, HSBC est passé de « conserver » à « achat » en portant son objectif de 168 à 180 euros.

Pour ce qui est d’Eiffage, Raymond James a modifié son biais de « surperformance » à « performance du marché ».

Sur Nexity, Exane BNP Paribas a dégradé son avis de « surperformance » à « neutre ».

Enfin pour Natixis, Jefferies a débuté la couverture du titre à l’achat en visant 5,95 euros.

Sur le marché des changes, l’euro face au dollar américain a progressé de +0,09% et valait 1,1360$ à 23h00.

 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.