Les marchés toujours dans le vert

La Bourse de Paris s’apprécie de 0,66% à 4 691,38 points dans un volume de 1,5 milliard d’euros.

Les marchés toujours dans le vert

L’indice parisien continue de progresser dans le sillage des matières premières et notamment des cours du Brent qui tirent le secteur pétrolier vers le haut.

Ailleurs en Europe, le DAX gagne 0,95%, le Footsie Londonien progresse de 0,37% et l’Eurostoxx 50 s’apprécie de 0,69%.

Du point de vue macroéconomique, le FMI a abaissé ses projections de croissance de l’économie mondiale. Pour cause, le ralentissement économique de la Chine et des pays émergents. Cette annonce a affecté le marché américain qui a clôturé en légère baisse à l’image de son indice phare le S&P 500 (-0,36%).

L’équilibre de la Bourse new yorkaise s’explique aussi par l’attentisme des intervenants avant l’entame, ce jeudi, de la publication des résultats des entreprises américaines pour le troisième trimestre. Alcoa, acteur majeur dans le secteur de l’aluminium, ouvrira le bal des publications.

En Asie, la Banque du Japon a indiqué que son plan de soutien des marchés via l’injection de liquidités allait se maintenir. De ce fait, la Bourse de Tokyo a progressé de 0,75% en clôture.

Du côté des statistiques, la production industrielle allemande a reculé de 1,2% en août alors que les intervenants attendaient une hausse de 0,3%. Toujours en Europe, le déficit du commerce extérieur français s’est contracté à 2,98 milliards d’euros en août, contre 3,16 milliards le mois précédent. 

Nous suivrons aussi le chiffre des stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis, prévu pour 16h30. Le consensus table sur une baisse à 2,2 millions contre 4 millions auparavant.

Du côté des valeurs, le secteur pétrolier reprend des couleurs grâce à la remontée des prix du baril de pétrole. Total (+2,98% à 45,73€) et Technip (+3,69% à 50,29€) étaient en nette hausse.

Par ailleurs, Archos (+5,29% à 1,79€) bénéficiait d’un chiffre d’affaire en hausse de 30% au troisième trimestre.

Air France-KLM chutait de 3,83% à 5,88 euros, affecté par des informations publiées par plusieurs médias selon lesquels le groupe prévoit la suppression de 5000 postes en 2017.

Enfin, Amundi, filiale de Crédit Agricole (+2,91% à 11,30€) et Société Générale (+1,21% à 41,81€), a lancé son introduction en Bourse à Paris.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se déprécie de 0,22% à 1,1245$. L’euro perd du terrain face au dollar, dans un marché toujours indécis concernant la remontée des taux directeurs américains avant la fin de l’année 2015.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.