Les marchés reculent légèrement

La Bourse de Paris baisse de 0,24% à 5179,49 points dans un volume de 933 millions d’euros. L’indice parisien stagne, et pour cause, des indicateurs très importants sur l’emploi pour le mois de juillet aux Etats-Unis cet après-midi. Les matières premières poursuivent leurs rebonds et permettent aux valeurs qui y sont corrélées de se reprendre.

Les marchés reculent légèrement

Ailleurs en Europe, le Dax cède 0,25%, le Footsie londonien recule de 0,05% et l’Euro Stoxx 50 abandonne 0,31%.

Du point de vue macroéconomique, les intervenants auront les yeux rivés sur les chiffres de l’emploi américain cet après-midi. En effet, Ils vont refléter la solidité de l’économie américaine à l’heure où Wall Street enregistre plusieurs baisses à l’image de ce jeudi.

De plus, le conseil de la politique monétaire de la réserve fédérale américaine a indiqué de manière explicite que le changement du taux court américain dépendra principalement des statistiques à venir. Ainsi, ce rapport permettra aussi aux analystes d’avoir une opinion plus tranché sur la probabilité de la hausse des taux en septembre.

La Fed est restée pour l’instant prudente avec des statistiques hétérogènes et des prix de l'énergie qui restent faibles. Aujourd’hui est considéré, de par son importance et le climat d’incertitude qui règne sur le marché, comme étant la journée de l’emploi américain.

Par ailleurs, l’Europe a avancé seule tout le mois de juillet grâce aux bons résultats semestriels des entreprises.

Du côté des statistiques, les créations d’emplois américains dans le secteur non agricole, le taux de chômage du mois de juillet et le salaire horaire moyen de juin seront publiés à 14h30.

Les spécialistes tablent respectivement pour une création de 222 000 emplois, un taux maintenu à 5,3% et une croissance du salaire horaire de 0,2%.

Du côté des valeurs, les valeurs pétrolières et parapétrolières se reprennent. Le baril de Brent de la mer du Nord a rebondit. A noter que Chuck Schumer, favori pour diriger le parti démocrate, a annoncé qu’il voterait contre l’accord sur le nucléaire iranien.

Ainsi, Total gagne 2,32% à 46,35€, Vallourec progresse de 2,36% à 13,47€ et Technip s’apprécie de 1,30% à 50,61€.

Peugeot se déprécie de 0,84% à 18,31€. Le constructeur automobile a été retiré de la liste des valeurs préférées de Goldman Sachs mais reste recommandé à « achat ».

Par ailleurs, JCDecaux a gagné le contrat des abribus publicitaires des transports urbains de Londres, qui débutera le 1er janvier 2016. Le titre progresse de 0,70% à 34,36 euros.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se stabilise (-0,06%) à 1,0918$. Le rapport américain de cet après-midi étant déterminant à l’évolution de la paire, le marché a été peu animé.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.