Les indices Européens dans le rouge

La Bourse de Paris perd 1,66% à 4462,36 points dans un volume de 1,098 milliard d’euros.

Les indices Européens dans le rouge

L’indice parisien corrige les craintes liées à la Chine, et au baril de pétrole toujours en baisse de 4,05% à 35,07$ pour le Brent. De plus, la Corée ajoute de la tension sur les cours. Ailleurs en Europe, le Dax perd 1,33%, le Footsie Londonien -1,33% et l’Eurostoxx 50 suit le même mouvement, perdant 1,26%.

Du point de vue macroéconomique, les tensions entre membres de l’OPEP (Iran et Arabie Saoudite) montrent que dans les conditions actuelles, un accord de réduction de la production de pétrole au sein de l’organisation est inenvisageable. La réaction sur le cours du Brent se fait sentir, puisqu’il perd aujourd’hui 4,05% à 35,07$. Le WTI, lui, perd 2,88% à 35,06$.
De plus, les complications économiques en Chine, appuyées par une baisse significative du Yuan, ajoutent de la tension aux marchés. Enfin, l’essai de lancement de la bombe H en Corée du Nord ne rassure pas les investisseurs. 

Du côté des statistiques, la matinée était marquée par les publications des indices PMI de la zone euro. Ainsi, l’indice PMI des services français est sorti en baisse à 49,8 contre une prévision à 50. L’indice PMI des services allemand a été publié en hausse à 56 contre 55,4 anticipé. L’indice PMI des services de la zone euro est en hausse à 54,2 contre une attente à 53,9. Enfin, l’indice PMI composite de Markit est ressorti en progression à 54,3 contre 54 prévus.

Outre-Atlantique, les chiffres de l'emplois non agricoles ADP à 14h15 sont attendus à 192 000. L’indice PMI non manufacturier de l’ISM de Décembre sera publié à 16h00, prévu en hausse à 56. Nous aurons ensuite les stocks de pétrole brut à 16h30 et enfin la publication des minutes de la FED à 20h00. Celles-ci sont particulièrement attendues. Elles donneront plus d’indications sur le rythme auquel la Fed compte mener ses relèvements de taux.

Du côté des valeurs, la seule hausse du CAC40 vient d’Orange, porté par l’officialisation des négociations ayant lieu avec Bouygues, concernant le rachat de ce dernier par Orange. Le titre progresse de 0,78% à 15,42€.

Dans le secteur des télécoms, Bouygues est en baisse de 1,64% à 36,69€.

Le trio baissier de l’indice parisien est composé de Publicis, Technip et Peugeot. Publicis, en baisse de 5,04% à 56,73€ enfoncé par une dégradation de la recommandation d’Exane BNP. Technip est avant dernier, en baisse de 4,53% à 41,33€ aussi impacté par la baisse de sa recommandation par le bureau d’analystes Bernstein. Enfin, Peugeot est en baisse de 4,77% à 14,865€ malgré la bonne année 2015 du constructeur automobile en termes de ventes enregistrées. 

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se déprécie de 0,16% à 1,0741 USD.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.