Les marchés poursuivent sur leur lancée !

La Bourse de Paris progresse de 3,22% à 4602,26 points dans un volume de 1,3 milliard d’euros.

Les marchés poursuivent sur leur lancée !

L’indice parisien continue d’avancer après une remontée in extrémis de la bourse de New York et de Shanghaï. Les chiffres de l’emploi américain, ressortis plus faibles que prévu, laissent présager un report de la remontée des taux courts.

Ailleurs en Europe, le DAX gagne 2,34%, le Footsie Londonien progresse de 2,13% et l’Eurostoxx 50 s’apprécie de 2,90%.

Du point de vue macroéconomique, le rapport mensuel sur l’emploi américain a été publié vendredi dernier et semble compromettre un resserrement politique monétaire avant la fin de l’année selon plusieurs spécialistes.

En effet, les créations d’emploi sont ressorties bien plus faibles qu’attendu (142 000 contre 201 000 attendu). Le salaire horaire, indicateur important car fortement corrélé à l’inflation, s’est stabilisé.

Ces chiffres ont eu un impact positif sur les matières premières grâce au repli du dollar. A noter que Glencore a enregistré la plus forte hausse de son histoire en s’appréciant de 40% (plus de 72% en séance) ce lundi à la Bourse de Hong Kong sur fond d’anticipation d’une réduction de sa dette grâce à plusieurs cessions d’actifs.

Par ailleurs, la première réunion des ministres des Finances de la zone euro depuis la réélection d’Alexis Tsipras débutera aujourd’hui. Un des principaux thèmes abordés sera la mise en place des réformes qui accompagnent le troisième plan de sauvetage attribué à la Grèce.

Du côté des statistiques, sur le Vieux continent, les indices définitifs PMI Markit ont été publiés à 10h. En France, l’indice est ressorti supérieur aux attentes à 51,9 contre 51,2 attendu. Outre-Rhin, il est légèrement en dessous à 54,1 contre 54,4 attendu.

A 11h00, nous avons suivi les ventes au détail d’août pour la zone euro. Elles se sont stabilisées alors que le consensus tablait sur un recul de 0,1%.

Aux Etats-Unis, l’indice d’activité non manufacturière ISM sera publié à 16h et fait référence au mois de septembre.

Du côté des valeurs, Citigroup est passé de « vendre » à « achat » sur Arcelor Mittal. Le titre s’envole ainsi à la hausse de 8,29% à 5,17 euros.

La poursuite du rebond des cours du Brent permet au secteur pétrolier de progresser. Ainsi, Total (+4,73% à 43,19€) et Technip (+6,72% à 46,42€) sont à la hausse.

D’autre part, Direct Energie (+3,78% à 17,85€) a annoncé une nette amélioration de sa rentabilité et de son chiffre d’affaires, révisant de ce fait ses objectifs 2015 à la hausse.

Enfin, DBV Technologies bondit de 11,95% à 71,68 euros. Le groupe a annoncé des résultats positifs sur un traitement contre l’allergie à l’arachide.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar s’apprécie de 0,55% à 1,1272$. L’euro gagne du terrain face à un dollar affaibli par les chiffres de l’emploi américain.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.