Le CAC reste stable avant l’annonce de la BCE

La Bourse de Paris était pratiquement inchangée jeudi à mi-séance avant la très attendue décision de la banque centrale européenne en début d’après-midi.

Le CAC reste stable avant l’annonce de la BCE

A mi-journée, l'indice CAC 40 abandonnait 0,07 % à 4 504,14 points, le DAX 0,05 % à 9 921,53 points alors que le FTSE 100 reculait de 0,25 % à 6 801,48 points.

Les investisseurs sont entrés dans la dernière ligne droite ce matin alors que le président de la BCE Mario Draghi doit annoncer cet après-midi les mesures que la BCE entend prendre pour combattre la déflation en zone euro et soutenir l’économie.

Ce dernier, lors de la dernière réunion de l'institution en mai, avait affirmé que la BCE était « à l'aise » pour agir dès le mois de juin, pour contrer les pressions déflationnistes en zone euro. Depuis lors, de nombreux membres de la banque centrale européenne ont abondé dans son sens, affirmant que la BCE disposait de tout un arsenal de mesures pour lutter contre les pressions déflationnistes qui menacent d'annihiler la reprise de la zone euro. Dans le même ordre d’idées, même la puissante banque centrale allemande, rétive par nature à tout soutien monétaire, a donné des signes d'approbation.

Concrètement, les paroles du président de l’institut monétaire du vieux continent seront sans doute aussi important que ses actes eux-mêmes. Pour une majorité d’observateurs, une baisse des taux directeurs et des taux de dépôts négatifs afin d’essayer de soutenir le crédit au sein de la zone euro sont déjà acquis. Mais, même s’il ne prend pas tout de suite d’autres mesures, Mario Draghi laissera sans doute la porte ouverte à d’autres mesures comme, une baisse de taux plus importante, un plan de financement à long terme voire, de rachats d’actifs ou une prolongation de plusieurs opérations de prêts de court terme aux banques.

Dans ce contexte, les indicateurs du jour sont passés inaperçus. Les commandes industrielles ont nettement rebondi en Allemagne en avril, le chômage s'est stabilisé en France au premier trimestre et les ventes de détail ont progressé en zone euro.

Outre-Atlantique, les demandes initiales d’allocations chômage devraient passer inaperçues en raison de la concomitance de leur annonce avec la conférence de presse de Mario Draghi.

Parmi les valeurs françaises, BNP Paribas restait inchangé à 51,48 euros alors que, selon le Wall Street, la démission de Baudouin Prot, son président, ferait partie du « package » censé apaiser les autorités américaines.

Saint-Gobain prenait 0,25 % à 42,165 euros. HSBC a relevé sa recommandation à « neutre » contre « sous-performer » auparavant.

Alcatel-Lucent s’adjugeait 1,71 % à 2,912 euros. Deux syndicats ont donné leur accord aux mesures d'accompagnement du plan de sauvegarde de l'emploi prévoyant finalement 600 suppressions de postes au lieu de 700.

Rémy Cointreau prenait 3,05 % à 69,66 euros. La société a affiché un résultat net divisé de plus de moitié en 2013-2014 et une baisse de ses ventes de 13,5% conforme à ses prévisions.

Eiffage augmentait de 0,63% à 53,08 euros. Sa filiale Eiffage Énergie a remporté un contrat d'un montant de 56,5 millions d'euros auprès de Sonelgaz pour la réalisation d'une sous-station électrique en Algérie.

Enfin, La Société de la Tour Eiffel s’envolait de 5,74 % à 54,94 euros. L'homme d'affaires Chuc Hoang a lancé une contre-OPA sur la foncière, après avoir échoué à torpiller en justice l'offre, toujours en cours, de la mutuelle d'assurance SMABTP.

L’Euro rebondissait légèrement à 1,3614 dollar. L’or restait inchangé à 1 244,45 dollars l’once. Le Brent, échéance juillet 2014, reculait à 108,03 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.