Les marchés accueillent favorablement les propos de Mario Draghi

La Bourse de Paris a clôturé en très nette hausse jeudi (+2,17% à 4.653,79 points), après avoir accueilli favorablement des propos du président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi.

Les marchés accueillent favorablement les propos de Mario Draghi

Parmi les autres marchés européens, Londres a progressé de 1,82% et Francfort de 2,68%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a gagné 2,23%.

La cote parisienne qui avait ouvert en territoire positif a par la suite accéléré à l'occasion d'une conférence de presse du président de la BCE.  Le jour de son anniversaire, "Super Mario" a notamment déclaré que la BCE était prête à étendre ses rachats de dette au-delà de septembre 2016 "si nécessaire".

L'institution monétaire de Francfort a par ailleurs sans surprise laissé inchangé son principal taux directeur à 0,05%, son plus bas niveau historique.

De l’autre côté de l’Atlantique, la Fed a la flexibilité nécessaire pour attendre de remonter ses taux, a estimé pour sa part un porte-parole du Fonds monétaire international (FMI), en soulignant que la "situation globalement est pour l'instant assez difficile".

La cote a en outre été encouragée dans la matinée par l'indice PMI définitif pour août en zone euro, montrant que la croissance de l'activité privée a accéléré, signant sa plus forte hausse depuis plus de 4 ans.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont nettement augmenté pour atteindre leur plus haut niveau en presque deux mois à la surprise des analystes, à la veille du rapport mensuel sur l'emploi américain.

Malgré ces données positives, Wall Street a fini en ordre dispersé jeudi, prise de prudence à la veille de chiffres mensuels sur l'emploi américain, le Dow Jones a pris 0,14% à 16.374,76 points,  mais le Nasdaq a cédé 0,35% à 4.733,50 points.

Particulièrement surveillé par les investisseurs, l'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,12% à 1.951,13 points.

Parmi les valeurs, le secteur industriel a soutenu la tendance à l'image de Valeo (+6,28% à 112,50 euros), Renault (+3,37% à 73,05 euros), ArcelorMittal (+3,43% à 6,90 euros) et Alcatel-Lucent (+2,36% à 3,03 euros).

EDF a fini en forte baisse (-2,24% à 18,29 euros), pénalisé par le report de la mise en service de l'EPR de Flamanville au quatrième trimestre 2018, ce qui porte son coût à 10,5 milliards d'euros.

Vivendi a légèrement reculé (-0,14% à 21,69 euros), après des résultats légèrement décevants. Le groupe a dégagé un bénéfice net part du groupe en hausse de 4,1% au premier semestre, et annoncé être "entré en négociations exclusives" pour entrer dans le capital du futur groupe issu de la fusion entre Banijay-Zodiak.

En revanche, Hermes a été soutenu (+2,99% à 320,05 euros) par une note de RBC.

Altran a gagné 3,76% à 9,96 euros. Le groupe a indiqué que son bénéfice net a progressé de 33,9% au premier semestre et a confirmé son objectif de croissance pour l'exercice en cours.

Enfin, Eramet a pris 4,64% à 49,96 euros. Le groupe, associé à l'entreprise argentine Remsa, envisage d'exploiter un gisement de lithium dans le nord-ouest de l'Argentine, un investissement de 260 millions de dollars, selon le secrétariat argentin aux Mines.

Sur le Forex, l'euro baissait nettement face au dollar, après les propos de Mario Draghi. Vers 23H00, la monnaie unique européenne valait 1,1127 dollar, contre 1,1225 dollar mercredi vers la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.