Les marchés en chute libre en fin de semaine

Après trois séances de baisse d'affilée et une perte de près de 4%, le Cac 40 est parvenu à reprendre un peu de hauteur aujourd'hui.

Les marchés actions rebondissent timidement après la déroute de la semaine dernière

A la clôture, l'indice vedette parisien progresse de 0,34% à 4.217,22 points, dans un volume d'échanges « normal » de 3,2 milliards d'euros.

En Europe, le Dax abandonne encore 0,61% et termine à 9.164,14 points tandis que le Footsie londonien clôture inchangé à 6.677,52 points (-0,02%).

Les craintes d'une nouvelle crise bancaire en zone euro, si elles n'ont pas totalement disparu, se sont largement dissipées avec le sauvetage de Banco Espirito Santo (BES). La Banque du Portugal a en effet décidé ce week-end de renflouer l'établissement à hauteur de 4,9 milliards d'euros en provenance du dernier versement du plan de sauvetage par la Troïka (BCE, UE, FMI). Le secteur européen des banques signe ainsi la deuxième meilleure performance de la séance (+0,67% pour le DJ Stoxx associé) derrière l'automobile (+1,12%).

En Allemagne, les ventes de voitures neuves ont augmenté de 6,8% sur un an en juillet, inscrivant ainsi un rebond après la baisse enregistrée en juin, selon l'autorité fédérale du marché automobile KBA.

Outre-Atlantique, la Bourse de New York a terminé en hausse lundi, profitant d'un rebond des indices après une semaine particulièrement difficile: le Dow Jones a gagné 0,47% et termine à 16.570,37 points, le Nasdaq Composite s'adjuge 0,72%, 4.383,89 points et le S&P 500 a quant a lui grimpé de 0,72%, à 1.938,99 points.

Sur le front des valeurs, BNP Paribas et Société Générale gagnent 0,86% et 0,31% respectivement. Crédit Agricole, actionnaire à 15% de BES, prend 1,98%, à 10,285 euros. La banque verte dévoilera à son tour demain matin, avant l'ouverture du marché, ses résultats semestriels. Natixis (+5,03% à 5,098 euros) est en tête du SRD.

Le parapétrolier CGG, qui a également publié ses comptes vendredi, accuse une cinquième séance de baisse consécutive et clôture à 7,337 euros (-4%), après avoir touché 7,28 euros, son plus bas niveau depuis près de 10 ans !

Sur le marché des changes, l'euro reculait légèrement face au dollar en fin de séance new-yorkaise, les investisseurs restant sur la réserve à l'approche d'une réunion de la Banque centrale européenne, la monnaie unique européenne valait à 21h GMT 1,3421 dollar, contre 1,3430 dollar vendredi à la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.