CAC 40 : un début d’année dans le vert

La trêve des confiseurs est terminée, les jours fériés sur les places boursières anglo-saxonnes et asiatiques sont derrière nous, l’année 2017 commence réellement aujourd’hui pour les marchés financiers.

CAC 40 : un début d’année dans le vert

À la mi-séance, les bourses européennes sont en progression à commencer par l’indice CAC 40 en hausse de +0,46% à 4904,89 points, dans des volumes d’échanges limités de 749 millions d’euros mais nettement supérieurs à ce que nous avons pu voir ces dernières séances. À Londres, le FTSE 100 débute l’année dans le vert avec +0,36% à 7168,30 points. Le DAX allemand est le seul à connaître une baisse de -0,05% à 11 593 points. Pour terminer, l’Euro Stoxx 50 s’apprécie de +0,37% à 3315,50 points.

Les bourses asiatiques n’ont pas coté lors de la séance d’hier. Pour rappel, le Nikkei est à 19 114,37 points, le Hang Seng s’affiche à 22 000,56 points. Le Shanghai Shenzhen Composite se situe à 3310,08 points.

Concernant les indicateurs macroéconomiques majeurs de la journée, le taux de chômage pour l’Allemagne au mois de décembre 2016 s’est établi à 6,00% comme prévu par les analystes. L’indice des directeurs d’achat du secteur manufacturier pour le Royaume-Uni au mois de décembre est ressorti à 56,1 points.

Cet après-midi, nous connaîtrons l’indice des prix à la consommation pour l’Allemagne ainsi que l’indice PMI manufacturier de l’ISM pour le mois de décembre aux Etats-Unis avec un consensus à 53,5 points.

Sur le front des matières premières, le baril de brut progresse fortement en ce début d’année de +2,18% à 58,06$. Dans les mêmes proportions, les cours du baril de WTI bondissent de +2,22% à 54,91$.

Sur le marché des devises, l’euro continue de se déprécier face au dollar américain avec -0,66% (EUR/USD : 1,0386$). A l’inverse, la livre sterling s’apprécie de +0,09% face à la monnaie américaine (GBP/USD : 1,2286$).

Concernant le palmarès du CAC 40, les trois titres qui progressent le plus fortement à la mi-séance sont Peugeot (+4,15% à 16,30€), Société Générale (+3,22% à 48,42€) et Crédit Agricole (+2,44% à 12,15€). Les trois plus fortes baisses sont du côté des valeurs immobilières avec Klépierre (-1,20% à 37,14€), Unibail-Rodamco (-1,06% à 224,10€) mais aussi L’Oréal (-0,95% à 171,80€).

 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.