Rebond technique généralisé des marchés

L’indice phare de la Bourse de Paris (CAC 40) a largement progressé (+2,57% à 4.455,29 points), dans un volume d'échanges soutenu de 4,6 milliards d'euros, grâce à un rebond technique qui a permis à l’indice de terminer sur une note positive un trimestre très perturbé.

Rebond technique généralisé des marchés

Sur les autres places européennes, la Bourse de Francfort a gagné 2,22% et celle de Londres 2,58%. Par ailleurs l'Eurostoxx a progressé de 2,34%.

Le rebond a débuté à New York hier et s'est élargi à l'Asie ce matin, du coup toutes les valeurs qui avaient été chahutées les dernières semaines ont pu se reprendre.

Côté statistique, le retour de l'inflation de la zone euro en territoire négatif en septembre (-0,1%) n'a ainsi pas bridé la remontée.

L'agenda du jour comptait de nombreux indicateurs à l'impact limité sur le marché.

En Allemagne, les ventes au détail ont fléchi en août. En France, où le gouvernement dévoilait son projet de loi des Finances 2016, les prix à la production industrielle ont reculé de 0,9% au mois d'août et la consommation des ménages en biens a légèrement progressé en juillet (+0,3%) et est restée stable en août.

Aux Etats-Unis le secteur privé a créé 200 000 emplois en septembre, soit un plus haut depuis juin dernier, selon l'enquête mensuelle publiée par la société ADP. Des chiffres supérieurs aux estimations du consensus qui tablait sur 194 000.

Aux Etats-Unis, Wall Street a nettement monté mercredi, dans la foulée d'un rebond général des grandes Bourses, mais a connu son pire trimestre depuis quatre ans: le Dow Jones a gagné 1,47% à 16.284,70 point, le Nasdaq a pris 2,28% à 4.620,16 points et l'indice S&P 500 a avancé de 1,91% à 1.920,03 points.

Sur le front des valeurs, le secteur automobile a été porté par les mesures d'aides fiscales à l'achat de voitures annoncées par Pékin: côté constructeur Peugeot a gagné 6,41% à 13,46 euros et Renault 2,04% à 64,00 euros, côté équipementiers, Montupet est monté de 5,88% à 52,55 euros, Faurecia de 3,10% à 27,77 euros et Valeo de 5,69% à 120,75 euros

Le fournisseur d'équipements de traitement de courrier Neopost a en revanche été fortement sanctionné (-15,71% à 23,28 euros) après avoir fait part mardi soir de résultats et d'un dividende en baisse au premier semestre.

Le numéro un mondial des voiliers de plaisance Bénéteau a profité (+8,01% à 13,29 euros) de la publication d'un chiffre d'affaires annuel en progression de 20%, grâce à l'acquisition de RecBoats et à la croissance supérieure au marché de ses ventes de bateaux.

Le distributeur de produits culturels et technologiques Fnac a perdu 3,60% à 51,09 euros après l'annonce de son offre de rachat sur le vendeur de biens électroniques Darty.

La banque Crédit Agricole, qui a annoncé qu'elle ne financerait plus de nouvelles centrales ou d'extension de centrales électriques à charbon dans les pays à hauts revenus, a pris 1,48% à 10,26 euros.

Sur le marché des changes, l'euro reculait face au dollar, souffrant des chiffres décevants sur l'inflation dans la zone euro. Vers 08H00 à Paris, la monnaie unique européenne valait 1,1144 dollar, contre 1,1176 dollar mercredi vers la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.