Le CAC 40 surperforme les autres places mondiales

La Bourse de Paris finit en nette hausse de 1,33% à 4 416,24 points, dans un volume d’affaires étoffé de près de 4 milliards d’euros.

Le CAC 40 surperforme les autres places mondiales

L’indice CAC 40 est néanmoins perdant sur le trimestre, une première depuis juin 2012. Sur les autres places parisiennes, la Bourse de Francfort progresse de 0,55% et celle de Londres a clôturé en repli de 0,36%. Par ailleurs l'Eurostoxx a terminé en belle progression de 1,22%.

La séance du jour a été marquée par une batterie de statistiques macroéconomiques. En zone euro, l’inflation a ralenti à 0,3% sur un an en septembre. En Allemagne les ventes aux détails sont ressorties bien meilleurs qu’attendues à 2,5% contre 0,6%. Au Royaume-Uni, la dernière estimation du PIB au second trimestre relate une progression de 0,9% au lieu 0,8% estimé par les analystes.

A Wall Street, le Dow Jones progresse de 0,31%, le S&P 500 de 0,2% et le Nasdaq Composite de 0,21%, parallèlement à des statistiques économiques qui confirment la croissance américaine, tout en étant décevantes.

Les prix de l’immobilier dans 20 métropoles ont augmenté de 6,7% sur un an en juillet, soit leur hausse la plus faible depuis novembre 2012.

La croissance de l’activité manufacturière a ralenti en septembre, le Chicago Purchasing Managers Index (PMI) reculant de 3,8 points à 60,5, contre 62 points anticipés par le consensus établi par Bloomberg.

Enfin, la confiance du consommateur a diminué en septembre, l’indice calculé par le « Conference Board » tombant à 86 points, au plus bas depuis mai, contre 93,4 en août.

Côté valeurs, eBay gagne 7% alors que le géant américain des enchères a annoncé son intention de se scinder en deux l'an prochain pour séparer ses activités historiques de celles de sa filiale de paiement PayPal.

De ce côté-ci de l’Atlantique, Airbus Group avance de 2,61% à 49,82 euros. En plus de profiter de la baisse de l’euro, l’action de l’avionneur bénéficie également de l’annonce par l’Agence européenne de sécurité aérienne de la certification de l’A350.

En tête du CAC 40, Orange, qui affiche déjà la meilleure performance depuis le début de l’année (+32,28%),  engrange encore 2,76% à 11,905 euros.

Veolia Environnement progresse de 2,61% à 13,98 euros. Bryan Garnier a entamé le suivi de la valeur par une opinion à « achat ».

Parmi les autres notes d’analystes, Oddo a relevé Lagardère de « neutre » à « achat » et Credit Suisse est passé de « sous-performance » à « neutre » sur Nexans. Le titre du groupe de médias s’adjuge 2,19% à 21,19 euros et celui du fabricant de câbles 2,8% à 29,7 euros.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.