Le CAC 40 retrouve quelques couleurs

Exception faite du Royaume-Uni, les principaux indices européens ont connu une belle progression lors de la séance d’hier. 

Le CAC 40 retrouve quelques couleurs

Le CAC 40 a clôturé en hausse de +0,49% à 4888,76 points, dans un volume d’échanges de 2,91 milliards d’euros. Le DAX allemand a réalisé la plus forte hausse avec +1,18% à 11 967,49 points. L’Euro Stoxx 50 a également profité d’une embellie avec +0,81% à 3339,33 points. Seule la place boursière londonienne du FTSE 100 a connu un recul de -0,34% à 7274,83 points.

De l’autre côté de l’Atlantique la tendance est identique et les indices américains continuent d’inscrire de nouveaux plus hauts historiques. Le S&P 500 a progressé de +0,60% à 2365,38 points, le Nasdaq Composite a suivi le même chemin avec +0,47% à 5865,95 points. Enfin, le Dow Jones Industrial Average a réalisé une hausse de +0,58% à 20 743 points.

Lors de la séance d’hier, deux statistiques économiques importantes ont été publiées pour la France, l’Allemagne et les États-Unis. L’indice PMI des services pour le mois de février s’est établi à 56,7 points en France, 54,4 points pour l’Outre-Rhin et 53,9 points pour les États-Unis. L’indice PMI manufacturier pour le même mois est pour sa part ressorti à 52,3 points dans l’Hexagone, à 57 points en Allemagne et 54,3 points aux États-Unis.

Au chapitre du calendrier économique de la journée, l’Allemagne ouvrira le bal avec la publication des indices IFO sur le climat des affaires (consensus à 109,6 points), la situation actuelle de l’activité des entreprises (consensus à 116,7 points) et les perspectives des entreprises (consensus à 103 points). Nous connaîtrons également l’indice des prix à la consommation pour la zone euro pour le mois de janvier en glissement annuel (consensus à +1,8%).

Cet après-midi, les États-Unis établiront le nombre annualisé de ventes de logements existants pour le mois de janvier.

Sur les secteurs du Stoxx 600, les trois plus fortes progressions ont été le secteur pétrole & gaz (+1,65%), les technologies (+1,37%) et l’automobile (+1,30%). Seul le secteur bancaire a terminé en baisse lors de la séance d’hier (-0,93%).

Concernant le palmarès du CAC 40, les trois plus fortes hausses ont été Total (+1,73% à 48,40€), Michelin (+1,52% à 106,95€) et Valeo (+1,51% à 59,74€). UBS a confirmé en début de semaine sa recommandation « Achat » sur le titre Valeo tout en rehaussant son objectif de cours de 62 à 68€. A l’inverse, le secteur de l’immobilier a connu des difficultés avec Klépierre (-1,31% à 35,38€) et Unibail-Rodamco (-1,11% à 218,20€). Capgemini (-0,77% à 81,96€) accompagne ce duo au fond du classement. Sans qu’une nouvelle particulière n’affecte l’immobilier français, le secteur continue d’être à la peine et ce depuis septembre 2016.

Du côté des recommandations des brokers, JP Morgan a rehaussé son objectif de cours sur le titre français Vinci de 76 à 79€.

La même banque américaine a augmenté son cours cible pour la valeur TF1 de 10,10€ à 11,60€.

Natixis a modifié sa recommandation pour Orange en passant de « Neutre » à « Achat » assorti d’un objectif de 17,30€ contre 14€ précédemment.

Après la récente échappée réalisée par le titre Air France-KLM, la banque suisse UBS est passé de « Vendre » à « Achat » sur le titre et vise désormais 7,50€ contre 4,60€ auparavant.

Sur le marché des changes, l’euro valait 1,0540$ hier contre 1,0610$ lors de la séance de lundi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations ci-dessus sont issues d’un prestataire externe et ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent pas un historique de nos cotations. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.