Le CAC 40 stagne

Le CAC 40 a terminé en baisse de -0,45% à 4887,57 points, dans un volume d’échanges de 2,564 milliards d’euros.

Le CAC 40 stagne

Pour les autres principales bourses européennes, le FTSE 100 a fini en légère hausse de +0,38% à 7237,77 points alors que le DAX 30 a perdu -0,30% à 11 564 points. L’Euro Stoxx 50 finit en baisse de -0,37% à 3 309 points.

Sur les marchés américains, le S&P 500 a perdu -0,35% pour atteindre les 2269 points dans le même sens que le Dow Jones qui lui perd -0,38% à 19 887 points.

Tôt ce matin, la Chine a publié ses chiffres d’inflation annuelle à +2,1%, ce qui est légèrement inférieur à ce qu’attendait le consensus pour qui l’inflation devait rester stable à +2,3%. Les prix de la production annuelle en Chine sont eux supérieurs aux attentes avec une augmentation de +5,5%, le consensus voyait une augmentation de +4,5%.

Aux États-Unis, sortira le rapport JOLTS sur les nouvelles offres d’emploi de novembre qui est attendu légèrement en hausse (consensus 5,555 millions).

Sur les secteurs du Stoxx 600, les trois plus fortes progressions ont été le secteur des technologies (+0,73%), biens de consommation (+0,47%) et automobile (+0,35%). Les trois secteurs qui ont le plus baissé sont les bancaires (-1,73%), l’immobilier (-1,42%) et le pétrole & gaz (-1,40%)

Du côté du palmarès du CAC 40, les trois plus fortes hausses ont été Kering (+1,60% à 216,35€), Sanofi (+1,08% à 77,52€) et Michelin (+0,95% à 105,75€). Sanofi ayant acheté les droits à ImmuNext, la société de biotech américaine, sur un traitement contre les maladies auto-immunes. Le titre Michelin fait partie des plus importantes hausses après que le titre est été recommandé par JP Morgan.

Les trois plus fortes baisses ont été Nokia (-2,85% à 4,58€), Société générale (-2,40% à 46,21€) et Carrefour (-2,14% à 22,83€). Carrefour signe une baisse importante à l’approche de la publication des résultats du quatrième trimestre 2016 la semaine prochaine, ceux-ci étant attendus moins bons que prévu. Nokia connait des difficultés sur les marchés des télécommunications avec des chutes de ventes de ses activités de réseaux.

Du côté des recommandations des brokers, Potzamparc continue de recommander « l’achat » de Trigano avec comme objectif 88€.

UBS abaisse son objectif de cours sur Vodafone à 275 pence mais reste à « l’achat » du titre de télécommunication britannique.

Bryan Garnier, réaffirme sa recommandation à « l’achat » d’Ipsen avec comme objectif 73€.

Sur le marché des changes, lundi vers 21h00, l’euro valait 1,0569 dollar contre 1,0534 dollar vendredi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.