Le CAC 40 : le calme prévaut

Hier, le CAC 40 a grappillé +0,02 à 4834,63 points dans des volumes d’affaires à 2,05 milliards d’euros.

Le CAC 40 : le calme prévaut

Ailleurs en Europe, le DAX a reculé -0,11% à 11456,10 points, le Footsie londonien a pris +0,32% à 7063,68 points, et l’Eurostoxx 50 des principales valeurs de la zone euro s’est déprécié de -0,16% à 3265,49 points.

Les marchés américains ont terminé en baisse. Le Dow Jones s’est replié de -0,12% à 19918,88 points,  le Nasdaq Composite a reculé -0,44% à 5447,42 points, et le S&P500 a baissé de -0,19% à 2260,96 points.

La séance d’hier a été marquée par l’échec de la recapitalisation de la banque italienne BMPS. Aux Etats-Unis, nous avons eu des statistiques un peu mitigées. D’un côté, nous avons l’accélération de la croissance au troisième  trimestre (+3,5%), plus élevée que prévue. De l’autre côté, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont été de 275k alors que le consensus Bloomberg tablait sur 256k et les commandes de biens durables ont baissé en novembre de -4,6% contre +4,8% en mois d’octobre.

En ce qui concerne les statistiques macroéconomiques de la séance, en France nous venons d’avoir les dépenses de consommation françaises qui sont ressorti à +0,4% (consensus Bloomberg -0,1%). Nous attendons aussi le PIB français du troisième trimestre.

Au Royaume-Uni, la balance des paiements (consensus Bloomberg -27,5B) et la 3ème estimation du PIB du troisième trimestre (consensus Bloomberg +0,5%) sont à attendus à 10h30.

Cet après-midi aux Etats-Unis, L'Indice de l'Université du Michigan sur le sentiment des consommateurs (consensus Bloomberg 94,5 points) et les ventes de logements neufs (consensus Bloomberg 593k unités) seront dévoilés à 16h00.

Sur les secteurs du Stoxx Europe 600, les trois plus fortes hausses sont voyages & loisirs (+0,42%), pétrole & gaz (+0,41%) et la santé (+0,16%). Les plus fortes baisses sont les technologies (-0,86%), les médias (-0,68%) et les télécoms (-0,66%).

Du côté du palmarès du CAC 40, les plus fortes hausses sont Technip (+1,73% à 68,05€), Total (+1,25% à 48,19€) et Sanofi (+1,17% à 76,08€). Les plus fortes baisses sont Nokia (-5.10% à 4.50€), Vivendi (-2,56% à 17,85€) et Arcelor Mittal (-2,39% à 7,13€). Nokia a fortement chuté après avoir déposé une plainte contre Apple pour violation de propriété intellectuelle.

Du côté des recommandations des brokers, Oddo confirme sa recommandation de  « neutre » sur Sanofi avec un objectif de cours de 76€.

Bryan Garnier reste à « l’achat » sur Heineken avec un objectif de cours à 83€.

BarCap réaffirme sa recommandation de « pondérer en ligne » sur Deutsche Bank avec un objectif de cours à 12,50€.

Oddo réitère son opinion « d’achat » sur Elis avec un objectif de cours à 20,50€.

Sur le marché des changes, jeudi vers 21h00, l’euro valait 1,0434 dollar  contre 1,0431 dollar mercredi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.