Le CAC 40 se rapproche de la résistance à 4529 points

Hier, le CAC 40 a terminé en légère hausse de +0,25% à 4520,30 points, dans un faible volume d’échange de 2,67 milliards d’euros.

Le CAC 40 se rapproche de la résistance à 4529 points

Hier, le CAC 40 a terminé en légère hausse de +0,25% à 4520,30 points, dans un faible volume d’échange de 2,67 milliards d’euros.

Sur les autres places boursières européennes, le parcours est le même avec le FTSE 100 londonien qui affiche une progression de +0,31% à 7021,92 points. Le DAX allemand grappille +0,13% à 10 645,68 points tout comme l’Euro Stoxx 50 qui est en hausse de +0,29% à 3055,94 points.

Le calme règne également sur les principales bourses américaines avec le S&P 500 termine dans le vert avec +0,22% à 2144,29 points, le Nasdaq 100 recule très légèrement de -0,06% à 4836,61 points et le Dow Jones Industrial Average effectue la même progression que le S&P 500 avec +0,22% à 18 202,62 points.

La journée d’hier a été riche en statistiques économiques. Trois pays ont attiré notre attention : la Chine, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. La Chine a tout d’abord publié tôt dans la matinée son PIB du troisième trimestre en glissement annuel à +6,7%, comme attendu par le consensus Bloomberg. La production industrielle chinoise a progressé de +6,1%, légèrement moins que prévu par le même consensus Bloomberg (+6,4%). Au Royaume-Uni, les demandeurs d’emploi sont moins nombreux que prévu avec une hausse pour le mois de septembre de seulement +0,7K (consensus Bloomberg à +3,2K). Le taux de chômage reste quant à lui inchangé et conforme aux prévisions à +4,9%.

Dans l’après-midi, les Etats-Unis ont publié le nombre de mises en chantier de septembre qui est ressorti à +1,047K (Consensus Bloomberg à +1,175K) ainsi que le nombre de permis de construire à 1,225K. Les stocks de pétrole brut ont une nouvelle fois surpris le consensus puisqu’ils reculent fortement de -5,247 millions de barils alors qu’ils étaient attendus en hausse de +2,705 millions de barils.

Au chapitre des statistiques économiques de la journée, le Royaume-Uni publiera ses ventes au détail pour le mois de septembre en glissement mensuel (consensus Bloomberg à +0,3%). A 13h45, la Banque Centrale Européenne fera part de sa décision sur les taux d’intérêt, attendus stables et nuls par le consensus Bloomberg. Nous connaîtrons au même moment le taux de facilité de dépôt, actuellement à -0,40%.

Cet après-midi, aux Etats-Unis seront publiés les inscriptions hebdomadaires au chômage (consensus Bloomberg à +250K) ainsi que l’Indice manufacturier de la FED de Philadelphie pour octobre (Consensus Bloomberg à +5,0 points contre 12,8 points au mois de septembre). Nous obtiendrons également le nombre annualisé de ventes de maisons existantes en septembre (Consensus Bloomberg à 5,35 millions).

Concernant les secteurs du Stoxx600, les trois secteurs qui progressent le plus sont le commerce au détail (+1,47%), les banques (+0,93%) et le pétrole et gaz (+0,79%). Les trois secteurs qui effectuent la plus forte baisse sont les télécoms (-0,54%), la construction et les matériaux (-0,12%) et les biens de consommation (-0,06%).

Du côté du palmarès du CAC 40, les plus fortes hausses sont Accor (+5,02% à 34,695€), Carrefour (+4,69% à 24,57€) et Safran (+2,02% à 64,68€). Les trois plus fortes baisses sont Nokia (-1,18% à 4,512€), Axa (-0,94% à 20,465€) et Orange (-0,81% à 14,015€).

Du côté des recommandations des brokers, Aurel BGC a rehaussé son objectif de cours sur le titre Burberry de 1400 à 1500p.

La société financière Oddo a quant à elle abaissé son objectif de cours sur le titre français Haulotte en passant de 15€ à 13€.

Crédit Suisse a annoncé être passé à l’achat contre neutre précédemment sur le titre Adecco avec une hausse de son cours cible de 52 à 65 francs suisse.

Sur le marché des changes, l’euro valait 1,0970 dollar hier contre 1,0980 dollar mardi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.