Le CAC 40 attendu en reprise

L'indice phare de la bourse de Paris (CAC 40) a terminé en léger repli mardi en cédant -0,24% (11,12 points à 4529,96 points), dans un volume d'échanges faible de 2,6 milliards d’euros.

Le CAC 40 attendu en reprise

Parmi les autres marchés européens, Londres a cédé -0,78% tandis que Francfort a gagné +0.14%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a perdu -0.24%.

Les faits marquants de la veille ont été la publication de l’ISM non manufacturier américain. Ce dernier a cédé 4,1 points de pourcentage en août pour s'établir à 51,4%, se maintenant cependant légèrement au-dessus du seuil de 50% délimitant la frontière entre contraction et progression de l'activité. Les attentes étaient nettement supérieures. Le Dollar a chuté brutalement à la suite de cette publication.

Les indicateurs en zone euro ont pour leur part eu un effet limité sur la cote parisienne. La croissance de 0,3% de la zone euro au 2e trimestre a été confirmée et les commandes industrielles allemandes en juillet ont rebondi de 0,2%.

Du coté des statistiques macroéconomiques, aux Etats-Unis les stocks hebdomadaires de pétrole sont attendus aujourd’hui. En Europe la balance commerciale de la France ainsi que la balance des paiements du mois de juillet sont prévues pour aujourd’hui. La production industrielle de l’Allemagne a été publiée plus faible qu’attenue, en recul de -1,5% contre +0,1% attendus.

Du côté des secteurs, celui de l’immobilier détient la plus forte hausse (+0,27%) suivi du secteur de l’automobile (+0,24%) et des ressources de bases (+0,18%). Du coté des baisses, la plus forte baisse appartient au secteur des banques (-1,66%) suivi par celui du pétrole (-0,90%) et celui de la technologie (-0,57%).

Du côté du palmarès du CAC 40, les trois plus fortes hausses ont été Publicis Groupe (+2,13%), Valeo (1,39%) et Airbus Group (+1,00%). La Société Générale (-1,95%), Crédit Agricole (-1,68%) et BNP Paribas (-1,39%) ont enregistré les plus fortes baisses.

Après ouverture, les résultats du premier semestre de Aufeminin, Courtois, Devoteam, Groupe Open, Interparfums, Jacquet Metal Sce, Le Tanneur, Neurone, Radiall, Somfy et PCAS sont prévus pour aujourd’hui. Les résultats annuels de Damartex sont attendus ce mercredi également.

Du côté des recommandations des brokers, Bryan Garnier est resté à l’achat sur Ingenico tout en baissant sa cible de 130 à 112 euros. La Société Générale a confirmé son conseil d’achat sur AXA. Après l’OPE d’Altice, Oddo est resté neutre sur SFR Group avec un objectif de cours à 34 euros. Bryan Garnier a réaffirmé sa recommandation d’achat sur Sword et a ajusté sa valeur intrinsèque de 25 à 26 euros.

Sur le marché des changes, l'euro s'affichait en hausse mardi face au dollar se trouvant lourdement lesté par un mauvais indicateur sur l'activité dans les services aux États-Unis, ce qui a compromis les attentes d’une hausse des taux d’intérêt de la Réserve Fédérale américaine. A 23h, l'euro valait 1,1255 dollar.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.