Les indices européens dans le vert avant l’ouverture

Sur la bourse de Paris, l’indice CAC 40 a perdu hier -0,87% à 4 421,66 points dans un volume d’échanges de 2 milliards d’euros. La baisse a été graduelle tout au long de la séance malgré une ouverture en légère hausse.

Les indices européens dans le vert avant l’ouverture

Sur les autres marchés en Europe, le DAX 30 a cédé -1,26%, le FTSE 100 a perdu -0,46% et l’Eurostoxx 50 s’est replié de -1,10%.

Aux Etats-Unis, les indices ont légèrement rebondi. Le S&P 500 a gagné +0,19%, le Nasdaq Composite a terminé quasiment à l’équilibre (+0,03%) et le Dow Jones a progressé de +0,12%.

Hier au Royaume-Uni, le nombre de demandeurs d’emplois pour juillet a été publié à -8,6K contre +9,0K attendu selon Bloomberg, et le taux de chômage en juin est resté stable par rapport au mois précédent et conforme au consensus.

Aux Etats-Unis, les demandes de prêts hypothécaires selon la MBA (Mortgage Bankers Association) sont ressorties à -4,0% pour la semaine dernière après une hausse de +7,1% la semaine précédente. Le président de la FED de St. Louis James Bullard s’est exprimé hier et a expliqué que selon lui une seule hausse de taux serait suffisante dans un avenir proche, car des taux bas sont adaptés au contexte économique actuel. Egalement, le FOMC a publié son compte-rendu de la dernière réunion de juillet. Les membres de la FED restent partagés quant à une hausse de taux à venir, mais se sont mis d’accord pour attendre de nouveaux signaux pour y procéder.

Ce matin, le taux de chômage en France en juin est paru stable à 9,9% comme anticipé par le consensus. À 11h00 l’indice des prix à la consommation (CPI) pour la zone euro est attendu à +0,2% (Bloomberg) pour juillet. À 14h30 aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage paraîtront (consensus Bloomberg à 265K), ainsi que l’indice manufacturier de la FED de Philadelphie (anticipations à 2,0 selon Bloomberg).

À 16h00, William Dudley, président de la FED de New York, donnera une conférence de presse en ce qui concerne les conditions économiques régionales. À 22h00, le président de la FED de San Francisco John Williams s’exprimera à Anchorage concernant les prévisions économiques.

Sur les secteurs du STOXX 600, le rouge a fait l’unanimité. Les plus fortes baisses ont été constatées sur les valeurs des matériaux de base (-1,61%), les services aux collectivités (-1,47%) et les technologiques (-1,34%). Les baisses les plus modérées ont concerné les valeurs du tourisme (-0,11%), les biens de consommation personnels (-0,36%) et l’alimentaire (-0,45%).

Sur le CAC 40, le palmarès était comme suit. Seuls Legrand et Sodexo étaient dans le vert en prenant respectivement +0,40% et +0,19%. Les baisses les plus marquées ont été enregistrées sur Engie (-2,15%), Société Générale (-1,94%) et Accor (-1,76%).

Du côté des changements de recommandation des analystes, Jefferies a débuté la couverture de Gecina avec un avis à « conserver » et un objectif à 137,70 euros. Sur Klepierre, le broker a également entamé la couverture du titre avec le même avis et un cours cible à 43,30 euros.

Sur SES, ING a gardé son opinion à « conserver » mais a baissé sa cible de 5 euros, à 22 euros à présent.

Sur le marché des changes, l’euro a gagné +0,09% face au dollar américain et valait 1,1290$ à 23h00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.