Le CAC 40 rebondit

L’indice parisien rebondit à la mi-séance. À 12h35, le CAC 40 gagne +1,54 % à 4148,17 points, dans des volumes de 1,118 milliard d’euros.

Le CAC 40 rebondit

Les autres places européennes accompagnent la bourse de Paris dans ce retour au vert. Le FTSE 100 londonien augmente de +1,29%. Le DAX 30 gagne +1 ,09% et l’Eurostoxx 50 s’apprécie de +1,27%.

Hier lors des minutes de la Fed, l’institution a indiqué que l’évolution du marché du travail américain demeurait encore très incertaine. De son côté, Daniel Tarullo, membre du conseil de la Réserve fédérale, a déclaré qu’un resserrement monétaire n’était pas nécessaire tant qu’il n’y aura pas de signe clair d’une remontée durable de l’inflation.

Le yen reste porté par son caractère de devise refuge avec un gain de 0,3%.

Du côté des places boursières asiatiques, seul l’indice de Hong Kong, le Hang Seng Index, s’est apprécié avec +1,03%. L’indice Nikkei 225 a perdu -0,67% et le Shanghai Composite est resté stable à -0,01%.

Les cours du pétrole repartent à la hausse à la mi-séance. Le Brent gagne +0,26% à 49,38$ et le WTI augmente de +0,38 % à 48,01$.

L’euro baisse  face au dollar avec -0,15% à 1,1082$.

Contrairement à hier, la livre britannique s’apprécie aujourd’hui face au billet vert, elle gagne +0,67%, à 1,3017$.

Ce matin, la production industrielle allemande a été publiée à -1,3% tandis que le consensus tablait sur une hausse légère de +0,1% (Bloomberg). Au Royaume-Uni l’indice des prix immobiliers d’Halifax est de +1,3% contre une anticipation de +0,3% pour juin, et la production industrielle est parue à -0,5% contre  -1,2% attendue en rythme mensuel pour mai. Le taux de chômage en Grèce précédemment à 24,1% pour Avril, est paru à 23,3%.

Cet après-midi, nous aurons aux États-Unis à 14h15 la publication des créations d’emplois non agricoles selon ADP (consensus Bloomberg à 160K). À 14h30 paraîtront les inscriptions hebdomadaires au chômage (consensus Bloomberg à 269K). Et enfin à 17h, seront publiés les stocks de pétrole brut américain, avec une estimation à -2,250M.

À l’inverse d’hier, toutes les valeurs de l’indice parisien sont dans le vert à la mi-séance. On retrouve en première position du podium Danone qui va racheter Whitewave food pour 12,5 milliards d’euros et qui gagne +4,44% à 66,12€. En seconde position Renault, qui augmente de +3,63% à 67,73€. Enfin pour compléter ce podium, Accor s’apprécie de +2,96% à 34,79€

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.