Les indices européens légèrement dans le rouge avant l’ouverture

Sur la bourse de Paris, l’indice phare CAC 40 a terminé la séance en baisse de -0,91% après quatre séances de hausses consécutives, en clôturant à 4234,86 points dans un volume d’échanges très faible de 1,9 milliard d’euros.

Les indices européens légèrement dans le rouge avant l’ouverture

Sur les autres marchés en Europe, les indices ont également baissé mais modestement. Le DAX30 de Francfort a cédé -0,57%, le FTSE100 de Londres a perdu -0,78% et l’Eurostoxx50 -0,58%.

Les places américaines étaient fermées, ce qui explique les faibles mouvements et volumes observés pendant cette séance calme.

Hier, les statistiques économiques étaient très peu nombreuses. La variation du nombre de chômeurs en Espagne est ressortie à -124,3K (consensus Bloomberg à -100K), l’indice des directeurs d’achats pour le secteur de la construction au Royaume-Uni est ressorti bien plus mauvais qu’attendu à 46 (anticipations à 50,7).

Ce matin, il y aura les indices des directeurs d’achats (PMI) composite et des services pour plusieurs pays : à 9h15 pour l’Espagne attendus respectivement à 54,6 et 55,0 (Bloomberg), à 9h45 pour l’Italie (consensus Bloomberg à 50,8 et 50,4), à 9h50 pour la France (consensus à respectivement 49,4 et 49,9), à 9h55 pour l’Allemagne attendus respectivement à 54,1 et 53,2 (Bloomberg) et pour le Royaume-Uni (anticipations à 52,0 et 52,8 selon Bloomberg). À midi, le Président de la Banque Centrale d’Angleterre (BOE) Mark Carney donnera une conférence de presse à Londres, concernant le rapport sur la stabilité financière.

Cet après-midi, nous attendrons à 16h00 les commandes à l’industrie aux Etats-Unis (consensus Bloomberg à -0,8% pour mai) et l’indice IBD/TIPP sur l’optimisme économique attendu à 48,3 (Bloomberg). Les commandes de biens durables sont anticipées pour mai en repli de -2,2%.

Sur les secteurs en Europe, la majorité étaient dans le rouge. Les plus fortes baisses ont été enregistrées sur l’automobile (-1,99%), les foncières (-1,85%) et les services financiers (-1,75%). Les trois secteurs dans le vert étaient les valeurs des matériaux de base (+1,45%), les services publics (+0,51%) et la santé (+0,17%).

Le palmarès sur le CAC 40 était comme suit : Engie a mené la séance en prenant +0,87% suivie par L’Oréal et LVMH qui gagnent chacune +0,55%.

Les changements de recommandation des analystes étaient les suivants.

Sur les valeurs bancaires, Exane BNP Paribas a rabaissé l’ensemble de ses objectifs, en visant 8,70 euros sur Crédit Agricole et 35 euros sur Société Générale. Sur Natixis, la banque française a ramené sa cible à 4,90 euros.

La banque britannique Barclays a baissé sa cible sur Orange de 20 à 19 euros, sur Vivendi de 16,50 à 16 euros et sur Publicis de 77 à 69 euros. Pour ce qui est des valeurs du SRD, sur TF1 son objectif de cours est à présent de 10 euros (12 auparavant), et de 17 euros sur M6 (16 précédemment). Pour JCDecaux, Lagardès, SES et Havas les cibles sont désormais respectivement à 29 euros, 21 euros, 20,50 euros et 7,80 euros.

Sur Edenred, Kepler Cheuvreux a changé son avis de « conserver » à « achat » en visant 23 euros.

Pour ce qui est de Bureau Veritas, Bank of America Merrill Lynch est passé à « sous-performance ».

Sur le marché des changes, l’euro a gagné +0,09% face au dollar américain et valait 1,1150$ à 23h00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.