Un sursaut en vert à quelques heures du discours de la FED

L’indice CAC 40 se ressaisit et est en hausse à la mi-séance, après avoir fait cinq séances consécutives dans le rouge.

Un sursaut en vert à quelques heures du discours de la FED

À 12h30, l’indice parisien gagne +1,33% à 4185,93 points, dans des volumes de 1,230 milliards d’euros.

Les autres places européennes accompagnent la bourse de Paris et sont elles aussi dans le vert. L’EuroStoxx 50 gagne +1,38%. Le DAX 30 s’apprécie de +0,90% et le FTSE 100 londonien est en hausse de +0,75%.

Ce soir à 20h30, la Fed va intervenir à l’issue d’une réunion de deux jours concernant une éventuelle hausse des taux. Les taux du Bund (obligation allemande à 10 ans), après être passés négatifs pour la première fois de son histoire hier, sont repassés au-dessus de zéro aujourd’hui.

Du coté des places boursières asiatiques, le Hang Seng Index de la Bourse de Hong Kong gagne +0,39%. Au Japon, l’indice Nikkei 225, s’apprécie de +0,38%. Le Shanghai Composite est en hausse de +1,58%.

Le pétrole reste sous le seuil des 50$, en perdant -0,08% à 49,21$ pour le Brent tandis que WTI progresse à +0,31% à 48,10$. L’euro est hausse face au dollar de +0,10% à 1,1218 USD.

Du coté des statistiques c’était assez riche ce matin. L’indice des prix à la consommation mensuel français est paru à +0,4% conforme aux attentes du consensus Bloomberg. Le salaire moyen des britanniques (bonus compris) du mois d’avril a été publié à +2% pour +1,7% attendu. Toujours en Grande Bretagne, le taux de chômage présagé à +5,1% est paru à +5%. L’évolution des demandeurs d’emploi est paru à -0,4K pour une estimation nulle.

Cet après-midi à 14h30, nous attendrons la publication des statistiques américaines concernant l’indice des prix à la production mensuel attendu à +0,3%. La variation des stocks de pétrole brut du mois d’avril à 16h30 est attendue à -2,260 millions de barils. Enfin il y aura les projections économiques FOMC et son communiqué à 20h.

La plupart des valeurs parisiennes sont au vert aujourd’hui avec sur le podium, LafargeHolcim à +3,18% à 37,525€. Ensuite Schneider Electric en deuxième position avec +2,92% à 54,26€. Enfin pour compléter ce podium LVMH, avec une hausse de 2,30% à 140,25€.

Seulement une valeur est dans le rouge, Michelin qui perd -1,09% à 86,30€.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.