Les bourses européennes en hausse modérée avant l’ouverture

Sur la bourse de Paris, l’indice CAC 40 a terminé la séance d’hier en repli de -0,21% à 4466 points, dans un volume d’échange modéré de 2,78 milliards d’euros.

Les bourses européennes en hausse modérée avant l’ouverture

Sur les autres marchés européens, les variations ont été assez faibles puisque le DAX30 de Francfort a terminé stable à +0,03%, le FTSE100 de Londres a perdu -0,10% et l’indice plus global Eurostoxx50 a reculé de -0,16%.

Aux Etats-Unis, les indices étaient modestement dans le vert. Le S&P500 a gagné +0,28%, il a ainsi clôturé au plus haut niveau de 2016, à seulement 30 points de son record historique. Le Nasdaq Composite a pris +0,39% et le Dow Jones +0,27%.

Hier, les créations d’emplois aux Etats-Unis selon ADP sont ressorties exactement conformes aux prévisions, à 173 000 pour le mois de mai. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont été publiées à 267 000, légèrement moins qu’attendu (consensus Bloomberg à 270 000). Au Brésil, la production industrielle a agréablement surpris les investisseurs qui attendaient un repli de -0,9% pour le mois d’avril ; le chiffre est ressorti à +0,1%.

L’agenda économique de la journée est bien rempli, avec notamment les indices PMI des services pour l’Espagne à 9h15 (consensus à 51,5 selon Bloomberg), la France à 9h50 (consensus Bloomberg à 51,8), le Royaume-Uni à 10h30 (consensus Bloomberg à 52,5), l’Allemagne à 9h55 (consensus Bloomberg à 55,2) et aux Etats-Unis à 15h45 (consensus Bloomberg à 51,4). Aux Etats-Unis, nous aurons à 14h30 la publication de la Balance Commerciale, dont le déficit est attendu selon Bloomberg à -41 milliards de dollars. Le bilan mensuel de l’emploi sera diffusé, avec notamment un taux de chômage attendu à 4.9% (Bloomberg). La hausse des salaires horaires sera à surveiller de près, elle impacte l’inflation future. Le consensus Bloomberg n’attend pas de changement, avec une hausse de 2.5%.

Pour les secteurs du Stoxx600, les plus fortes hausses ont été enregistrées sur les valeurs de l’automobile (+1,13%), suivies par le secteur de la chimie (+0,92%) et celui de la vente au détail (+0,69%). Pour ce qui est des baisses, le secteur des services publiques a perdu -0,57%, le pétrole et le gaz -0,45% et les valeurs de l’assurance -0,42%.

Le palmarès de la séance d’hier sur le CAC 40 était comme suit.

Cap Gemini a signé la plus forte progression en prenant +3,29%, BNP Paribas a gagné +2,06% et Valeo +1,82%. Du côté des baisses, Technip a perdu -1,97%, suivie par Total (-1,60%) et Airbus Group (-1,14%).

Les changements d’opinion des analystes de jeudi étaient les suivants.

Sur Vinci, HSBC a modifié son objectif de cours à 72 euros désormais. Pour Eiffage, le groupe bancaire porte son objectif à 75 euros, sur Tarkett à 30 euros et sur M6 à 16,50 euros.

Pour Kering, Exane BNP Paribas a baissé son cours cible de 8 euros à 182 euros, en conservant son avis à « surperformance ». Sur Capgemini, la banque française reste également à « surperformance » et mais augmente sa cible de 90 à 99 euros.

Pour ce qui est de Carrefour, Natixis reste à l’achat mais baisse son objectif de 35 à 30 euros.

Sur Elior Group, UBS a passé sa cible de 22 à 23,40 euros.

Enfin sur Rubis, la banque américaine Goldman Sachs est passé à « achat » contre « neutre » auparavant, avec un objectif à 82 euros.

Sur le marché des changes, l’euro face au dollar américain s’est replié de -0,36% et valait 1,1150$ à 23h00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.