La BoJ déçoit, les marchés baissent

La Bourse de Paris est sur le point d’effacer son rebond de la semaine dernière.

La BoJ déçoit, les marchés baissent

À 12h20, l’indice CAC 40 est en baisse de -1,19% à 4506 points, dans de volumes chiffrés à 1,2 milliards d’euros. Les autres places européennes sont dans le rouge à leur tour. Le DAX 30 abandonne -1,20%. À Londres, le Footsie est en baisse de -1,11% et l’EuroStoxx 50 perd -1,46%.

La Réserve Fédérale des Etats-Unis a comme prévu conservé ses taux inchangés. Néanmoins, elle a supprimé de sa note ses propos sur les risques liés à la croissance mondiale, et leur impact sur l’économie américaine.

La Banque du Japon a également maintenu sa politique monétaire inchangée. Cependant, à l’encontre de le FED, la BoJ a abaissé ses prévisions de croissance et d’inflation. Elle a reporté de 6 mois son objectif d’une inflation de 2%.

Les investisseurs, espérant de nouvelles mesures de soutien à l’économie, ont été déçus, d’où la baisse actuelle des places boursières européennes.

Les marchés asiatiques ont bien été impactés par les propos de la BoJ, puisqu’ils ont clôturé majoritairement à la baisse. Le Nikkei de la Bourse de Tokyo a chuté de - 3,30%. Le Shanghai Composite a reculé de -0,27%.

Du côté des matières premières, le Brent de la mer du Nord baisse légèrement de -0,17% à 47,22$ et le WTI américain reste stable 44,30$.

Du côté des statistiques, la variation du chômage allemand est ressortie à -16000 chômeurs entre les mois de mars et avril, contre des attentes de hausse de +4000.

Nous suivrons cet après-midi à 14h00, l’indice des prix à la consommation allemand pour le mois d’avril. À 16h30, le PIB américain pour le premier trimestre est attendu à +0,7%.

Du côté des valeurs, Sony a dégagé son plus gros bénéfice annuel en 8 ans. Le bénéfice d'exploitation a augmenté de +329,2% à 294,2 milliards de yens sur l'exercice clos du 31 mars dernier.

Apple a annoncé, mardi, une baisse de ses ventes trimestrielles d'iPhone pour la première fois de son histoire. La valeur a perdu hier -6,26% à New-York.

Pour l’indice parisien, ArcelorMittal signe la plus forte hausse et progresse de +2,36% à 4,89€. Valeo suit le mouvement et gagne +0,47% à 140€. Veolia arrive en troisième place avec une progression de 0,45% à 21,35€.

Du coté des baisses, Airbus perd -6,24% à 54,81€, après avoir redouté l'impact des problèmes de l'A400M et de l'A350. Engie cède -2,67% à 14,20€ et Saint-Gobain est en repli de -2,48% à 40,04€.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.