La Bourse de Paris a terminé en hausse, au-dessus du niveau des 4500 points

L’indice de la place parisienne CAC 40 a poursuivi jeudi sa progression, en hausse pour sa cinquième séance consécutive à 4511,51 points (+0,47%).

La Bourse de Paris a terminé en hausse, au-dessus du niveau des 4500 points

Les volumes d’échange de la séance étaient dans la norme à 3,5 milliards d’euros.

L’indice a d’abord ouvert en légère baisse avant de regagner du terrain progressivement, en tenant compte des bons chiffres de l’emploi américain. Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont en effet à leur plus bas niveau depuis 42 ans.

Du côté des autres indices européens principaux, le DAX a progressé de 0,67%, le FTSE a clôturé à l’équilibre (+0,03%) et l’Eurostoxx a pris quant à lui 0,71% pendant la séance.

La hausse, ou au minimum le maintien, des indices européens hier après la très forte performance de mercredi est assez inhabituelle, les marchés n’ont pas fait la respiration usuelle dans ce type de configuration.

Les principales données économiques de la soirée concernent la Chine, qui voit son PIB stable à 6,7% et sa production industrielle meilleure que prévue (+6,8% contre +5,9% attendu). L’indice japonais Nikkei a réagi en prenant 3,24% la séance dernière.

À Wall Street, les indices terminent à l’équilibre : le S&P a clôturé à +0,02%, le Nasdaq Composite s’est replié de 0,03% et le Dow Jones a progressé de 0,1%. Il semble que les marchés soient en attente de la réunion de Doha ce dimanche pour décider des niveaux de production de pétrole.

Seul le secteur de la santé en France progresse de façon marquée (+1,35%), suivi des producteurs de pétrole et gaz (+0,58%). Le secteur des services aux consommateurs s’est replié de 0,43%, celui des services aux collectivités de 0,27%. Les autres secteurs d’activité ont très peu évolué ce jeudi.

Sur le CAC 40 spécifiquement, Nokia a mené la hausse (+2,30%), suivi par Sanofi (+1,71%) et Vinci (+1,45). Les plus fortes baisses de l’indice parisien ont été faites par Sodexo (-3,14%) et Legrand SA (-1,38%).

Du côté des analystes, les principaux changements de recommandations concernent Publicis, JP Morgan abaisse son objectif de cours de 73 à 72 euros. Le titre a clôturé à l’équilibre (+0,03%).

Atos voit sa recommandation par Barclays relevée de « pondération en ligne » à « surpondérer » avec un objectif à 85 euros ; le titre progressait de 2,17%.

Barclays a également abaissé son objectif de cours sur Numéricable-SFR de 38 à 35 euros, l’action du groupe prenait néanmoins 0,97% jeudi.

TF1 a vu son objectif de cours par UBS passer de 11 à 12,50 euros, le titre a abandonné 0,44%.

UBS est passé de « neutre » à « achat » tout en réduisant son objectif sur Alstom, l’action a pris 2,34%.

Sur le forex, l’euro s’est replié de 0,11% face au dollar à 1,12648.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.