Faible densité des marchés

Le lendemain des attentats de Bruxelles, qui ont fait au moins 30 morts et 200 blessés, la Bourse de Paris consolide à la mi-séance dans des volumes très faibles chiffrés à 790 millions d’euros.

Faible densité des marchés

À 12h00, l’indice CAC 40 est en hausse de +0,25% à 4441,55 points.
 
Les autres places européennes sont dans le vert à leur tour. Le Dax 30 gagne de +1,02%. À Londres, le Footsie est stable et l’Eurostoxx 50 s’apprécie de +0,53%.
                                                  
Cette semaine sera écourtée par le Vendredi Saint, ce qui constitue l'une des raisons de la faible densité des marchés européens. Le besoin de reprendre du souffle après la bonne tenue des places boursières, depuis le 11 février, pourrait en être une autre.
 
Du côté des marchés asiatiques, la majorité des places boursières a clôturé légèrement dans le rouge. Le Hang Seng a abandonné -0,11%. L’indice japonais, Nikkei 225, a baissé de -0,44%. En Chine, le Shanghai Composite a, quant à lui, progressé de +0,35%.
 
Du point de vue macroéconomique, le taux de chômage brésilien est attendu à +8,1%, pour le mois de février. Si les perspectives ressortent égales ou supérieures au consensus, le 1er producteur mondial de sucre atteindra les niveaux les plus élevés de chômage, depuis août 2009. Le Brésil est en récession économique depuis plusieurs mois.
 
Du côté des statistiques américaines, nous suivrons cet après-midi à 15h00, l’indice des ventes de logements neufs, attendus à 510 000 pour le mois de février. Une lecture plus élevée sera reçue comme élément haussier pour l'USD, alors qu'un résultat plus bas sera interprété comme négatif pour le billet vert. À 15h30, les stocks de pétrole brut répertoriés par l'Administration de l'Information sur l'Énergie sont prévus à 3,09 millions de barils.
 
Sur le front des matières premières, l’or noir est en baisse. Le Brent de la mer du Nord se déprécie de -0,62% à 41,53$ et le WTI américain de -0,29% à 41,04$.
 
Du côté des valeurs, Pernod Ricard signe la plus forte performance avec +2,22% à 103,80€. LafargeHolcim suit le mouvement et s’apprécie de +2,06% à 40,19€. Peugeot progresse de +1,16% à 71,40€.
 
Du coté des baisses, Unibail-Rodamco accuse la plus forte baisse de l’indice parisien en abandonnant de -2,28% à 242,00€. Technip, plombée par les cours du brut, recule de -1,51% à 49,49€ suivit par BNP Paribas qui perd -1,26% à 44,54€. 

 

Analyse réalisée en collaboration avec Day by Day.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.