Nouvelle séance mitigée sur les marchés mondiaux

L’indice phare de la Bourse de Paris a signé une troisième séance de progression de suite (+0,90% à 4353,55 points), dans un volume d'échanges modéré de 3,7 milliards d'euros. 

Nouvelle séance mitigée sur les marchés mondiaux

Parmi les autres marchés européens, Francfort a lâché 0,19% tandis que Londres a fini stable (+0,02%). Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 0,57%.

Le marché a ouvert en repli, déçu par l'absence d'annonce forte à l'issue du G20 de Shanghai avant de se ressaisir légèrement, grâce à une annonce en Chine.

Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales du G20 ont appelé à utiliser "tous les outils" possibles pour soutenir l'économie, y compris via des dépenses publiques accrues, face à une reprise mondiale "inégale" et exposée à une recrudescence de menaces.

La statistique du jour fut la publication de l’inflation en zone euro. Selon la première estimation de l'institut Eurostat, le taux d'inflation pour le mois de février s'est inscrit territoire négatif à -0,2% en glissement annuel (contre +0,3% en janvier), effaçant ainsi toute la hausse accumulée depuis septembre 2015.

Ce net recul est en grande partie attribuable à une baisse des indices de prix des biens industriels non-énergétiques et à une contribution plus négative des indices de prix énergétiques ce mois-ci.

Ceci intervient alors que les ventes au détail en Allemagne ont poursuivi leur ralentissement à 2,1% sur un an en janvier (contre +2,5% en décembre 2015).

Tous ces éléments contribueront à alimenter les craintes du retour d’une période déflationniste.

Parmi les autres indicateurs aux Etats-Unis, l'activité économique dans la région de Chicago a connu une contraction surprise en février et les promesses de ventes de logements ont enregistré une baisse étonnante en janvier.

Ces mauvais chiffres ont fait baisser Wall Street hier après avoir hésité toute la séance, le Dow Jones a perdu 0,74%, le Nasdaq Composite a cédé 0,71% et le S&P 500 a reculé de 0,81%, à 1932,23 points.

Sur le terrain des valeurs, EDF a pris 3,11% à 9,73 euros. La ministre de l'Ecologie et de l'Energie, Ségolène Royal, a indiqué être "prête à donner [le] feu vert" au prolongement de dix ans de la durée de vie des centrales nucléaires françaises, qui passerait ainsi de 40 à 50 ans, sous réserve de l'avis de l'Autorité de sûreté nucléaire.

Eurofins Scientific a gagné 3,14% à 328,10 euros après avoir publié un bénéfice net annuel de 164 millions d'euros, en hausse de 24,1% sur un an.

Elior a profité (+1,85% à 18,70 euros) d'un relèvement de recommandation par Oddo.

Sopra Steria a chuté (-4,09% à 89,22 euros), la société ayant publié un bénéfice net part du groupe de 84,4 millions d'euros en 2015, sans surprise pour le marché.

Carmat s'est envolé à sa reprise de cotation (+10,71% à 35,46 euros) après deux jours de suspension et l'annonce d'une augmentation de capital réservée de 50 millions d'euros lancée par l'entreprise pour financer le développement clinique et industriel de son cœur artificiel.

Enfin, Direct Energie a gagné 2,13% à 19,62 euros après avoir vu son chiffre d'affaires bondir de 25,5% en 2015 pour dépasser la barre symbolique du milliard d'euros, grâce à la conquête de nouveaux clients.

Sur le marché des changes, l'euro baissait significativement lundi face au dollar. Vers 23H00 à Paris, l'euro valait 1,0876 dollar - après être tombé au plus bas depuis un mois à 1,0859 dollar - contre 1,0935 dollar vendredi vers la même heure.

Analyse réalisée en collaboration avec Day by Day.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.