Les marchés ont terminé la semaine sur une note positive grâce à des statistiques encourageantes

Vendredi, la Bourse de Paris a clôturé en nette hausse (+1,56% à 4314,57 points), notamment grâce à des statistiques encourageantes, dans un volume d'échanges modéré de 3,7 milliards d'euros.

Les marchés ont terminé la semaine sur une note positive

Elle a ainsi poursuivi sur sa lancée de la veille grâce à la bonne tenue des prix du pétrole.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 1,95% et Londres 1,38%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 1,80%.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) en France au quatrième trimestre 2015 a notamment été revue à la hausse, à 0,3% contre 0,2% annoncés auparavant.

Le PIB américain a progressé de 1% en rythme annuel au quatrième trimestre 2015, selon des données publiées en seconde lecture, par rapport à +0,7% en estimation initiale, et alors que le consensus attendait une révision en baisse vers +0,5%.

De plus, les revenus et les dépenses des ménages américains ont progressé de 0,5% en janvier, dépassant ainsi les attentes des économistes et l'indice de confiance des consommateurs du Michigan a été révisé en hausse d'un point à 91,7 pour le mois de février.

Ces meilleures nouvelles économiques interviennent alors que les investisseurs ont eu le regard tourné vers le G20 en Chine, où les ministres des Finances et les représentants des banques centrales de vingt des plus grandes puissances mondiales se réunissaient vendredi et samedi.

À la clôture de la Bourse de New York vendredi à 22h00 GMT, Wall Street a fini sans tendance alors que les investisseurs restaient dubitatifs, malgré d'assez bons chiffres américains : le Dow Jones a perdu 0,34% mais le Nasdaq Composite a pris 0,18% et l'indice S&P 500 a reculé de 0,19% à 1 948,05 points.

Enfin, le marché parisien a été encore animé par de nombreuses publications d'entreprises, diversement reçues.

Havas a perdu 4,02% à 6,69 euros, le marché se montrant déçu par l'activité au quatrième trimestre et des perspectives prudentes pour 2016.

Areva a gagné 3,15% à 3,80 euros, après avoir repris sa cotation en forte baisse dans la foulée de la publication d'une perte nette de 2 milliards d'euros en 2015, signant ainsi son cinquième exercice consécutif dans le rouge en raison de provisions supplémentaires liées au chantier de l'EPR en Finlande et de dépréciations dans un contexte de marché dégradé.

Elior a gagné 3,55% à 18,36 euros grâce à une progression de son résultat net de 40,6% au premier trimestre de son exercice décalé 2015/16.

Veolia a perdu 3,43% à 20,69 euros malgré des résultats en forte hausse en 2015.

Sur le marché des changes, l'euro se reprenait légèrement face au dollar ce matin. Vers 08h00 à Paris, l'euro valait 1,0944 dollar contre 1,0935 dollar vendredi à 22h00.

Analyse réalisée en collaboration avec Day by Day.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.