Les marchés progressent significativement avant le début du G20-Finances

L’indice phare de la Bourse de Paris s’est nettement apprécié hier (+2,24% à 4248,45 points) dans un volume d'échanges modéré de 3,8 milliards d'euros.

Les marchés progressent significativement avant le début du G20-Finances

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 1,70% et Londres 2,48%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a progressé de 2,03%.

Sur le terrain des indicateurs macroéconomiques, la publication des agrégats de masse monétaire en zone euro a surpris positivement en janvier. La masse monétaire M3 a progressé de 5% sur un an, en légère hausse par rapport à décembre 2015 (4,7%) mais ceci n'inverse toujours pas la tendance à la baisse observée depuis octobre 2015.

Les chiffres du taux d'inflation ont été révisés en baisse à 0,3% en janvier sur un an contre 0,4% publiés précédemment.

Outre-Atlantique, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté légèrement plus que prévu et les commandes de biens durables ont rebondi en janvier (+1,8% contre +0,2% attendu).

Par ailleurs, lors d'un entretien, le président de la Fed de Saint Louis, James Bullard, habituellement partisan d'une politique monétaire moins accommodante, a indiqué que le message délivré lors de la présentation des perspectives de croissance et d'inflation de la banque centrale américaine en décembre avait été mal interprété par les marchés financiers.

Il a tenu à rappeler que la remontée graduelle des taux directeurs était conditionnée à une amélioration notable des perspectives en termes d'inflation et de croissance, préparant sans doute le terrain pour une prochaine révision de ces perspectives lors de la réunion de politique monétaire de mars.

Dans ces conditions, Wall Street a nettement monté hier, le Dow Jones a pris 1,29%, le Nasdaq Composite s’est adjugé 0,87% et l'indice S&P 500 a avancé de 1,13%, à 1 951,70 points.

Sur le terrain des valeurs, une salve de publications d'entreprises a animé le marché, avec cinq poids lourds du CAC 40 à l'affiche.

Axa a gagné 1,21% à 19,74 euros, porté par une hausse de 12% de son bénéfice net en 2015, à 5,61 milliards d'euros, tiré par de bonnes performances dans tous les métiers et notamment un effet de change positif.

Engie a profité (+4,34% à 14,07 euros) du lancement d'un plan de transformation sur trois ans prévoyant notamment 15 milliards de cessions d'actifs, destiné à l'adapter à un environnement énergétique difficile qui l'a fait retomber dans le rouge en 2015.

Veolia a bénéficié (+1,13% à 21,42 euros) de résultats financiers en forte progression l'an dernier. Le groupe s'est dit serein pour 2016 malgré une croissance économique mondiale qu'il anticipe "atone".

Safran a perdu 1,15% à 54,13 euros, après des résultats 2015 pénalisés par les difficultés du moteur Silvercrest.

Technip a bondi de 11,56% à 42,79 euros, les investisseurs saluant une publication solide dans un contexte toujours difficile pour le secteur.

Zodiac Aerospace s'est effondré de 25,37% à 14,50 euros, pénalisé par la révision à la baisse mercredi de son objectif 2015/2016 de marge opérationnelle.

Sur le marché des changes, l'euro avançait très légèrement face au dollar, qui faisait une pause après s'être nettement apprécié pendant le reste de la semaine. Vers 23h00 à Paris, l'euro valait 1,1025 dollar, contre 1,1009 dollar mercredi vers la même heure.

Analyse réalisée en collaboration avec Day by Day.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.