La baisse se prolonge pour les Actions

L’indice phare de la Bourse de Paris a terminé en territoire négatif (-0,49% à 4 189,57 points), dans un volume d'échanges modéré de 3,5 milliards d'euros.

La baisse se prolonge pour les Actions

Le marché parisien s'est montré hésitant, ayant des mouvements très erratiques tout au long de la séance, sans parvenir à rebondir.

Ailleurs en Europe, le Footsie britannique a abandonné 0,42% et le Dax allemand 0,25%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a lâché 0,58%.

La Bourse de New York est restée fermée lundi en raison d'un jour férié (Martin Luther King's Day) et aucun indicateur de premier plan n'était inscrit à l'agenda.

Les investisseurs continuaient à évoluer dans un climat anxiogène en raison principalement par la faiblesse des cours du pétrole qui ont malgré tout tenté un léger rebond lundi en cours d'échanges européens, alors que la perspective du retour des exportations iraniennes de brut pourrait d'aggraver la surabondance d'offre sur le marché.

Comme annoncé depuis des mois, le ministère iranien du Pétrole a ordonné hier l'augmentation de la production pétrolière du pays de 500 000 barils par jour, alors que le pays produit actuellement 2,8 millions de barils par jour.

Dans la nuit, la publication de la croissance chinoise est ressortie à un plus bas de 25 ans à 6,9% a annoncé le Bureau national des statistiques (BNS), bien en deçà de la croissance de 7,3% enregistrée en 2014.

Parmi les valeurs en France, le secteur pétrolier a terminé en ordre dispersé. Total a pris 1,13% à 38,08 euros, mais Technip a perdu 1,48% à 37,85 euros, et Maurel et Prom 6,69% à 2,37 euros.

Casino a chuté lourdement (-8,44% à 36,66 euros), alors que l'agence Standard and Poor's a menacé d'abaisser la note du groupe, qui se retrouverait en catégorie "spéculative".

Renault a abandonné 1,28% à 74,17 euros après avoir été lourdement sanctionné en fin de semaine dernière. Des représentants du constructeur ont été entendus par la commission technique indépendante mise en place par le gouvernement après le scandale Volkswagen, qui a relevé des dépassements de seuils de pollution chez le groupe français.

Areva a lâché 10,13% à 4,00 euros après avoir indiqué que la nouvelle évaluation du coût de Cigéo, supérieure aux estimations initiales, allait le conduire à passer une provision supplémentaire de l'ordre de 250 millions d'euros.

Sur le marché des changes, l'euro baissait légèrement face au dollar lundi, dans un marché sans grand élan dont les volumes sont restés limités en l'absence des cambistes américains.

Vers 23h00 à Paris, l'euro valait 1,0898 dollar contre 1,0917 dollar vendredi à la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.