Les marchés terminent sur une note contrastée

L’indice phare de la Bourse de Paris (CAC 40) a clôturé la séance en nette baisse  (-1,30% à 4.565,17 points), dans un volume d'échanges de 3,2 milliards d'euros.

Les marchés terminent sur une note contrastée

Parmi les autres marchés européens, Francfort a perdu 1,04% et Londres 0,29%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a perdu 1,46%.

Le marché parisien a débuté la séance en léger repli avant de se ressaisir un peu, mais a finalement cédé du terrain, ne parvenant pas à maintenir le cap dans un volume anémique.

A l'approche de la trêve des confiseurs, le volume d'échanges devrait baisser significativement, d'autant qu'aucun rendez-vous majeur n'est au programme avant 2016.

Les mouvements peuvent donc évoluer très rapidement à la hausse ou à la baisse, car les volumes d'échanges sont faibles.

Par ailleurs, l’affaiblissement persistant des prix du pétrole empêche le marché de progresser davantage.

Déjà à un bas niveau pendant toute l'année, le marché est gagné depuis début décembre par une nouvelle dose de pessimisme à la suite du refus de l’Opep de réduire sa production, ce qui aurait permis de réduire les excédents.

A Wall Street, les marchés américains ont monté lundi à l'issue d'une séance qui a vu le marché avoir du mal à trouver une direction dans une actualité presque inexistante : le Dow Jones a pris 0,72% à 17.251,62 points, le Nasdaq a progressé de 0,93% à 4.968,92 points et le S&P 500 a pris 0,78%, à 2.021,15 points.

Parmi les valeurs, Valeo a pris 1,08% à 140,40€ après avoir procédé à l'acquisition de la société allemande Peiker, "acteur majeur de la télématique embarquée et de la connectivité".

Alcatel-Lucent a terminé en hausse (+2,43% à 3,54€) alors que dans le même secteur le fabricant suédois d'équipements de télécommunications Ericsson a trouvé un accord avec le géant américain de l'informatique Apple qu'il poursuivait pour violation de brevets.

Bouygues a fini dans le rouge (-0,77% à 35,31€) après avoir été choisi par la société France Galop pour mener à bien la rénovation de l'hippodrome de Longchamp dans le cadre d'un contrat d'une valeur de 92 millions d'euros.

Klépierre a lâché 1,18% à 39,92€. La foncière est entrée officiellement dans l'indice CAC 40 en lieu et place d'EDF.

Casino a terminé en nette baisse (-4,16% à 42,17€) après s'être effondré vendredi en raison d'une note incendiaire de la société d'investissement américaine Muddy Waters.

Sur le marché des changes, l'euro progressait légèrement face au dollar dans un marché qui suivait des fluctuations sans grande signification. Vers 23H00 heure de Paris, la monnaie unique européenne valait 1,0915$ contre 1,0870$ vendredi vers la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.