Fort rebond des marchés après cinq séances consécutives de baisse

L’indice phare de la Bourse de Paris (CAC 40) a nettement rebondi 3,16% à 4 614,40 points dans un volume d'échanges nourri de 4,7 milliards d'euros.

Fort rebond des marchés après cinq séances consécutives de baisse

Mettant fin à 5 séances de baisse au cours desquelles il a perdu 6%, le CAC 40 a clôturé en hausse soutenus par des rachats à bon compte et la progression des cours du pétrole.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 3,07% et Londres 2,45%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 3,26%.

Jugeant que la baisse des marchés était exagérée, les acheteurs sont revenus en nombre dès l’ouverture. Ils semblent estimer, comme Bank of America Merrill Lynch dans un point de stratégie publié hier, que la récente faiblesse des indices européens représente un bon point d’entrée dans la perspective de 2016.

Les principales statistiques du jour ont été rassurantes. L’indice Zew mesurant le moral des investisseurs allemands est ressorti à 16,1 en décembre, contre 10,4 en novembre et un consensus Reuters de 15.

Aux Etats-Unis, l’indice de la Fed de New-York, qui mesure la santé du secteur manufacturier dans cet Etat, a également surpris favorablement. Il s’est redressé à –4,6 en décembre, comparé à -10,74 en novembre et au consensus Reuters de –6.

L’autre facteur qui a provoqué le rebond des indices actions a été la progression du pétrole. Après être passé hier sous les 35$ pour atteindre son niveau le plus faible depuis 2009, le baril de WTI gagnait 2,86% à 37,35$.

Il a entraîné dans son sillage les valeurs pétrolières, Total bondissant de 4,20% et Technip de 2,7% au sein de l’indice CAC 40. Les sociétés liées aux autres matières premières, à l'instar d'ArcelorMittal (+5,55%), ont aussi été très bien orientées.

Plus généralement, les investisseurs ont fait preuve d’engouement pour les valeurs cycliques, qui ont récemment été malmenées. BNP Paribas et Valeo ont ainsi figuré parmi les principales hausses du CAC 40, progressant de respectivement 4,32% et 4,33%.

Sanofi (+5,34%) s’est aussi distingué, les investisseurs appréciant son renforcement dans le secteur de la santé grand public.

Eiffage a bénéficié (+3,30% à 57,22€) d'un relèvement de sa recommandation par Goldman Sachs.

Outre-Atlantique, Wall Street a monté mardi, poursuivant comme la veille un rebond après une très mauvaise semaine : le Dow Jones a pris 0,90% à 17.524,91 points, le Nasdaq Composite a progressé de 0,87% à 4.995,36 points et l'indice élargi S&P 500 a avancé de 1,06%, à 2.043,41 points.

Tokyo a suivi le mouvement durant la nuit, finissant en hausse de plus de 2,5%, sa plus forte progression sur une séance depuis deux mois et demie.

Sur le marché des changes, l'euro baissait face à un dollar aidé par des données sur l'inflation américaine conformes aux attentes alors que la Réserve fédérale américaine (Fed) pourrait relever ses taux directeurs pour la première fois en près de dix ans.

Vers 23H00 à Paris, l'euro valait 1,0932$ contre 1,1004$ lundi à la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.