Les marchés progressent en attendant la BCE

L’indice phare de la Bourse de Paris a terminé la séance dans le vert (+0,56% à 4.957,60 points), dans un volume d'échanges limité de 3,7 milliards d'euros.

Les marchés progressent en attendant la BCE

Parmi les autres marchés européens, la Bourse de Francfort a gagné 0,78% et celle de Londres a perdu 0,30%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 0,50%.

Le marché parisien a ouvert la séance dans le rouge avant d'opter pour une dynamique positive.

En Allemagne, les ventes au détail ont reculé de 0,4% en octobre alors que le consensus tablait sur une hausse de 0,4% après une croissance nulle en septembre.

Pour le marché qui cherche des indications supplémentaires sur le degré d'intervention de la BCE, ces chiffres d'inflation ont apporté un élément de plus à quelques jours de la réunion très attendue de l'institution de Francfort.

Les attentes sont fortes puisque le marché table sur l'annonce de nouvelles mesures pour relancer l'économie, comme l'a laissé entrevoir récemment son président Mario Draghi, ce qui pourrait passer par une baisse du taux de dépôt ou un renforcement du programme de rachats d'actifs.

Aux Etats-Unis, les investisseurs américains ont digéré l'annonce d'une contraction pire que prévu de l'activité économique de la région de Chicago en novembre et une légère hausse des promesses de ventes de logements aux Etats-Unis le mois précédent.

Wall Street a légèrement baissé lundi, déjà concentrée sur les grands événements économiques du reste de la semaine, le Dow Jones a perdu 0,44%, le Nasdaq 0,37% et le S&P 500 reculé de 0,46%, à 2.080,41 points.

Parmi les valeurs en France, Capgemini a profité (+2,66% à 87,32 euros) d'une note favorable de Barclays.

Plusieurs titres industriels ont soutenu la tendance à l'image de PSA Peugeot Citroën (+3,43% à 16,91 euros), Renault (+1,52% à 95,51 euros), Valeo (+1,07% à 146,55 euros) et Saint-Gobain (+1,30% à 41,83 euros).

Kering a pris 1,05% à 163,55 euros. La banque Jefferies a entamé le suivi du titre à "acheter".

Icade a perdu 0,48% à 66,78 euros. La foncière a dévoilé son plan stratégique à trois ans, dont les principaux axes sont la vente de l'activité "services", le renforcement du pôle santé par de nouvelles acquisitions et l'investissement dans l'immobilier tertiaire de plusieurs grandes villes.

Sur le marché des changes, l'euro remontait mardi face à un dollar affecté par les prises de bénéfices et des statistiques économiques décevantes aux États-Unis. Vers 08H00 à Pars, l'euro valait 1,0584 dollar contre 1,0566 dollar lundi vers 23H00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.