Les marchés résistent à la Chine et aux matières premières

La Bourse de Paris se stabilise (+0,07%) à 4949,34 points dans un volume de 800 millions d’euros.

Les marchés résistent à la Chine et aux matières premières

L’indice parisien, dans de faibles volumes, oscille autour de l’équilibre alors que la Bourse de Shanghaï a signé sa plus forte baisse en trois mois. Les matières premières restent mal orientées.

Ailleurs en Europe, le Dax 30 (+0,24%), le Footsie 100 Londonien (-0,09%) et l’Eurostoxx 50 (+0,32%) se stabilisent.

Du point de vue macroéconomique, la China Securities Regulatory Comission (CSRC), l’équivalent de l’AMF en France, a lancé des enquêtes sur plusieurs courtiers chinois soupçonnés d’avoir enfreint plusieurs lois qui régissent le trading.

A cause de l’inquiétude des répercussions à venir de telles accusations, le Shanghaï composite a clôturé en baisse de 5,48%.

Par ailleurs, le rendez-vous de la semaine prochaine sera la réunion de la BCE qui pourrait renforcer ses mesures monétaire afin de soutenir le marché européen. Depuis mars dernier, l’institution rachète près de 60 milliards d’euros par mois de la dette publique et privée dans le but d’accroitre l’inflation en zone euro.

Du côté des statistiques, en l’absence d’indicateurs américains en raison du BlackFriday aujourd’hui, les intervenants se concentreront sur les indicateurs européens. Au Royaume-Uni, la deuxième estimation du PIB pour le troisième trimestre est ressortie conformément aux attentes, reflétant une croissance de 0,5%.

En France, les dépenses de consommation ont reculé de 0,7% au mois d’octobre, contre -0,1% attendu par le consensus.

Outre-Rhin, le baromètre GfK du moral des consommateurs a augmenté en novembre à 109 points contre 108,2 points en octobre.

Du côté des valeurs, les actions du secteur industriel et pétrolier évoluent en territoire négatif après une belle séance la veille, à l’image d’Arcelor Mittal (-0,59% à 4,70€) et Technip (-1,46% à 49,50€).

Cegedim progresse de 2,52% à 30,91 euros grâce à l’annonce d’un bénéfice net par le groupe de 23,3 millions d’euros sur les neufs premiers mois de l’année.

Enfin, Saint-Gobain (-0,10% à 41,54€) a annoncé l’annulation de 4 millions d’actions récemment achetées sur le marché.

Sur le marché des devises, la parité EUR/USD se déprécie de 0,16% à 1,0590$. L’euro continue de perdre du terrain face au dollar avant de possibles mesures monétaires de la part de la BCE.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.