Les indices actions européens en ordre dispersé avant le rapport de l’emploi US

La Bourse de Paris progresse de 0,78% à 4986,80 points dans un volume de 1,5 milliard d’euros.

Les indices actions européens en ordre dispersé avant le rapport de l’emploi US

L’indice parisien poursuit sur sa lancée avant le rapport sur la création d’emplois aux Etats-Unis qui sera déterminant pour connaitre la date de la prochaine hausse des taux.

Ailleurs en Europe, le Dax progresse de 0,84%, le Footsie Londonien recule de 0,42% et l’Eurostoxx 50 s’apprécie de 0,83%.

Du point de vue macroéconomique, Wall Street a marqué le pas hier après plusieurs éléments qui plaident en faveur du scénario d’une remontée des taux en décembre. En effet, les indicateurs économiques sont ressortis supérieurs aux attentes et Janet Yellen a explicité encore une fois que cette possibilité était privilégiée.

Ceci étant, après avoir relevé la robustesse de l’économie américaine et le retour vers l’objectif de 2% d’inflation,  la Présidente de la Réserve fédérale américaine attend les prochains chiffres et reste de ce fait « Data dependent ». Ainsi, avant le rapport mensuel de l’emploi demain, le S&P 500 a clôturé en baisse de 0,35% ce mercredi.

En Asie, les places boursières de Shanghaï et de Tokyo sont toujours bien orientées. Le Nikkei était porté par de bons résultats d’entreprises et l’introduction réussie de Japan Post. Le Shanghaï composite, en clôturant en hausse de 1,83%, enregistre une performance de près de 20% depuis sa déroute du mois d’août.

A noter aussi le discours cet après-midi du Président de la Banque centrale européenne Mario Draghi.

Du côté des statistiques, nous suivrons, outre-Atlantique, les traditionnelles inscriptions hebdomadaires au chômage à 14h30, attendues en hausse à 263 000.

Du côté des valeurs, Société Générale bondit de 5,50% à 44,79 euros grâce à la publication d’un bénéfice en progression de 2,4% au troisième trimestre. A l’inverse, Crédit Agricole plonge de 6,67% à 10,98 euros, pénalisé par le manque de visibilité dans le dossier de la gouvernance qui inquiète les investisseurs.

EDF recule de 6,26% à 16,33€ malgré la confirmation de ses objectifs annuels.

CGG abandonne 11,88% à 3,53 euros après avoir annoncé un plan de restructuration qui impliquera la suppression de 930 emplois supplémentaires. Le groupe accuse une perte nette de 1,07 milliard de dollars au troisième trimestre.

Enfin, Legrand progresse de 4,02% à 52,49 euros après avoir révisé ses objectifs à la hausse.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se stabilise (-0,06%) à 1,0859$. Le marché est attentiste avant le rapport mensuel de l’emploi américain ce vendredi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.