Les importations chinoises tirent les marchés vers le bas

La Bourse de Paris cède 1,72% à 4607,99 points dans un volume de 1,3 milliard d’euros.

Les importations chinoises tirent les marchés vers le bas

L’indice parisien se replie nettement après avoir enregistré une forte progression depuis le début du mois d’octobre. Alors que la saison des résultats trimestriels se poursuit, les chiffres du commerce extérieur chinois inquiètent.

Ailleurs en Europe, le Dax recule de 1,26%, le Footsie Londonien abandonne 0,82% et l’Eurostoxx 50 se déprécie de 1,34%.

Du point de vue microéconomique, trois entreprises fortement pondérées au Dow Jones publieront leurs résultats dès aujourd’hui aux Etats-Unis : Johnson & Johnson, Intel et JPMorgan.

Du point de vue macroéconomique, en Asie, malgré que la Chine ait publié une balance commerciale meilleure que prévue avec des exportations en léger recul, les importations ont chuté de près de 18% en septembre sur un an. Cet indicateur reflète une demande chinoise toujours à la peine, pénalisant ainsi le secteur des matières premières et de l’automobile.

Par ailleurs, la date de la remontée des taux courts américains était toujours au premier plan. Ce lundi, plusieurs membres de la Réserve fédérale américaine ont indiqué que le scénario d’un resserrement monétaire d’ici la fin de l’année n’était pas à exclure.

Du côté des statistiques, l’inflation du mois de septembre en Allemagne a été publiée à 8h. Elle est en recul de 0,2%, conforme aux attentes des spécialistes.

Toujours en Allemagne, l’important indice ZEW reflétant la confiance des investisseurs est ressorti à 1,9 contre 6,8 attendu, son plus bas niveau en 2015.

Du côté des valeurs, LVMH (-3,15% à 161,25 euros) était la première entreprise du Cac 40 a publié ses résultats trimestriels ce lundi. Ils sont ressortis meilleurs que prévus, la hausse des ventes de cognac en Chine compensant la baisse enregistrée par la division mode-maroquinerie.

Le secteur pétrolier, des matières premières et de l’automobile étaient pénalisées par les chiffres du commerce extérieur chinois à l’image de Total (-1,48% à 44,48€), Technip (-1,75% à 46,72€), Arcelor Mittal (-3,49% à 5,56€), Renault (-2,24% à 75,23€) ou encore Peugeot (-3,53% à 14,34€).

Lucibel plonge de 7,71% à 3,47 euros après avoir retardé à 2016 son objectif de retour à un résultat brut d’exploitation positif.

Enfin, JPMorgan a abaissé sa recommandation sur AXA qui recule de 2,35% à 22,26 euros.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar s’apprécie de 0,27% à 1,1387$. L’euro poursuit sa hausse face à un dollar affaibli par les propos hétérogènes des membres de la Fed.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.