Progression modérée au sein d'une séance peu animée

La Bourse de Paris progresse de 1,06% à  points dans un volume de 1,1 milliard d’euros.

Les marchés une nouvelle fois en territoire positif

Après un essoufflement hier en fin de séance, l’indice parisien s’est repris et évolue dans le vert pour la cinquième séance consécutive.

Il bénéficie notamment des conclusions publiés par la Fed hier soir,  qui devrait selon toute vraisemblance continuer sa politique monétaire de taux bas jusqu’à la fin de l’année.

Ailleurs en Europe, le Dax se progresse de 1,10%, le Footsie Londonien gagne 0,87% et l’Eurostoxx 50 avance de 1,04%.

Du point de vue macroéconomique, la Réserve fédérale américaine a publié son compte-rendu ce jeudi faisant état d’une possibilité accrue d’un statu quo cette année. 

Le maintien des taux bas serait lié au ralentissement économique de la Chine et des pays émergents, et à la faible inflation américaine causée par la baisse du prix des matières premières.

Malgré des indicateurs économiques satisfaisants à l’échelle nationale, Janet Yellen se montre prudente et pourrait reporter le resserrement de la politique monétaire à 2016. Ainsi, Wall Street a bien réagi à ces propos, le S&P 500 clôturant en hausse de 0,88%, dépassant le seuil des 2000 points.

Par ailleurs, la réunion annuelle du FMI et de la Banque Mondiale à Lima commence ce vendredi et se terminera à la fin du week-end. Avant le début de la réunion, Christine Lagarde a demandé aux principaux argentiers de soutenir l’économie mondiale.

Du côté des statistiques, nous suivrons les prix du commerce extérieur américain pour le mois de septembre à 14h30, attendus en baisse de 0,5%.

Par la suite ce sera au tour des stocks de grossistes pour le mois d’août. Ils sont attendus en hausse de 0,1%.

Du côté des valeurs, JP Morgan est passé de « neutre » à « surpondérer » sur Arcelor Mittal qui progresse de 7,77% à 6,060 euros.

Le secteur automobile était à la hausse à l’image de Renault (+2,37% à 75,23€) et Peugeot (+2,95% à 14,85€).

De son côté, M6 cède 1,22% à 17,77 euros après que Liberum est passé de « achat » à « conserver » sur le titre.

Enfin, Air France-KLM progresse de 3,17% à 6,48 euros. Pour cause,  les dirigeants du Syndicat national des pilotes de ligne ont voté la reprise du dialogue avec la direction.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar s’apprécie de 0,53% à 1,1339$. L’euro progresse sur fond d’anticipation d’un report d’une remontée des taux courts américains.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.