Un début de trimestre en territoire positif

La Bourse de Paris progresse de 0,86% à 4493,82 points dans un volume de 1,32 milliard d’euros.

Un début de trimestre en territoire positif

Après la publication d’indicateurs conformes aux attentes, et une clôture en hausse de Wall Street et la Chine, l’indice parisien poursuit son rebond de la veille et entame ce dernier trimestre de l’année dans le vert.

Ailleurs en Europe, le Dax se stabilise (+0,02%), le Footsie Londonien progresse de 1,32% et l’Eurostoxx 50 s’apprécie de 0,49%.

Du point de vue macroéconomique, le troisième trimestre de l’année 2015 s’est terminé avec une sous-performance de toutes les grandes places boursières. Les craintes liées au ralentissement économique chinois se sont fait ressentir sur la plupart des grandes capitalisations, notamment dans les secteurs du luxe et de l’automobile exposés à la Chine.

D’après l’indicateur PMI chinois, l’activité manufacturière s’est stabilisée en Chine, possible fruit des interventions gouvernementales qui ont tenté de soutenir le marché depuis le mois d’août. En Europe, le secteur industriel poursuit sa croissance de manière modérée.

Par ailleurs, les intervenants soucieux du calendrier de la remontée des taux de la Fed surveilleront les discours de deux banquiers centraux, Dennis Lockhart de la réserve fédérale d’Atlanta et John Williams à la tête de celle de San Francisco.

Du côté des statistiques, en zone euro, l’indice PMI Markit manufacturier a été confirmé à 52 points en septembre. En France, il est à 50,6, légèrement supérieur à ce que prévoyait le consensus, et atteignant un plus haut de trois mois.

Aux Etats-Unis, à 16h, nous suivrons l’important indice ISM manufacturier qui est attendu à 50,8 points.

Du côté des valeurs, à la mi-séance, les marchés poursuivent leur progression entamée la veille avec les valeurs cycliques à l’honneur.

Total (+3,02% à 41,42€) et Technip (+4,42% à 44,03€) bénéficient de la hausse des cours du Brent.

Le secteur automobile est en hausse à l’image de Renault (3,66% à 66,33€) et Peugeot (+0,93% à 13,58€) suite à l’annonce d’une hausse des ventes d’immatriculations neuves pour le mois de septembre.

Par ailleurs, Air France-KLM a annoncé l’échec des négociations avec les syndicats représentatifs de ses pilotes sur un plan de productivité. Le titre se déprécie de 1,57% à 6,13 euros.

Enfin, Goldman Sachs est passé de « neutre » à « acheter » sur Pernod Ricard (+1,53% à 91,56€).

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se déprécie de 0,20% à 1,1150$. Le dollar gagne du terrain sur un euro affaibli par une croissance industrielle et une inflation plus faibles que prévu en zone euro.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.