Les indices actions européens se replient sur fond d’inquiétudes

La Bourse de Paris recule de 1,67% à 4405,65 points dans un volume de 1 milliard d’euros.

Les indices actions européens se replient sur fond d’inquiétudes

L’indice parisien est en net baisse en ce début de semaine, affecté par la progression des partis pro-indépendantistes en Catalogne, alors que les chiffres sur l’emploi américain pour le mois de septembre sont attendus en fin de semaine.

Ailleurs en Europe, le Dax recule de 1,02%, le Footsie Londonien perd 1,13% et l’Eurostoxx 50 se déprécie de 1,09%.

Du point de vue macroéconomique, après la Grèce, c’est au tour de l’Espagne de remettre en question la force de la zone euro. En effet, les partis militant pour l’indépendance de la Catalogne ont pris le contrôle du parlement régional avec une majorité absolue en termes de sièges.

Fort de leur victoire, les indépendantistes ont déclaré que la sécession de l’Espagne serait leur premier objectif. Ces évènements viennent alimenter le climat d’incertitude qui règne dans le marché.

En Allemagne, la presse a rapporté des précisions sur le scandale de Volkswagen. Selon cette dernière, certains employés et fournisseurs de Volkswagen, il y a quelques années de cela, avait tenté de mettre en garde contre les logiciels qui ont permis aux voitures de réussir les tests anti-pollution. Deuxième élément rapporté, Bosch serait le fournisseur de ces logiciels.

Par ailleurs, aux Etats-Unis, Janet Yellen a annoncé qu’au regard des récents indicateurs économiques américains, une remontée des taux courts devrait avoir lieu avant la fin de l’année.

Du côté des statistiques, les seuls chiffres à l’agenda seront outre-Atlantique. A 14h30, nous suivrons les revenus et dépenses des ménages pour le mois d’août. Par la suite, ce sera au tour des promesses de vente de logements pour le même mois à 16 heures.

Du côté des valeurs, UBS est passé de « neutre » à « acheter » sur le titre Edenred (+0,24% à 14,66€) et de « performance du marché » à « surperformer » sur le titre Rémy Cointreau (+3,31% à 55,81€).

Jefferies a relevé son objectif de cours sur Total. Malgré cela, le titre se déprécie de 1,09% à 39,34 euros.

De son côté, le secteur automobile est toujours affecté par le scandale de Volkswagen à l’image de Renault (-3,68% à 62,82€) et Peugeot (-3,44% à 12,65€).

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se déprécie de 0,13% à 1,1179$. L’euro perd du terrain contre un dollar renforcé par les propos de la Fed.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.