Attente d’une conclusion grecque

Le CAC 40 stagne. Cette parenthèse dans la fulgurante progression de l’indice ces derniers jours est en grande partie liée à l’attente du vote parlementaire grec, ce soir, sur les réformes imposées par les dirigeants de la zone euro.

Attente d’une conclusion grecque

A la mi-séance, le CAC 40 gagne 0,10% à 5038,68 points. Le Dax prend aussi 0,17%, le Footsie londonien gagne 0,04% et l’Euro Stoxx 50 s’apprécie de 0,19%.

Du point de vue macroéconomique, le vote du parlement grec ce soir sera déterminant pour la mise en place du plan d’aide à la Grèce validé in extremis en début de semaine.

De son côté, le FMI ne veut pas participer au plan d’aide à la Grèce sans la réduction de sa dette publique. L’institution estime que le passif grec est totalement non viable et qu’il serait amené à augmenter dans les 2 prochaines années jusqu’à représenter le double de son PIB.

Selon Bloomberg, la commission européenne aurait l’intention d’utiliser le FESF (fonds européen de stabilité financière) pour financer le prêt relais de la Grèce.

Par ailleurs, les prix à la consommation en France ont baissé de -0,1% le mois dernier alors qu’ils ont augmenté de 0,3% sur un an.

Du côté des statistiques, on attend la production industrielle du mois dernier de la région de New York, ainsi que les prix à la production de juin à 14h30.

Outre-Atlantique, Janet Yellen fera, cet après-midi, son discours semestriel concernant la politique monétaire. Tout indice pouvant donner plus de précisions aux opérateurs sur la mise en place de la montée des taux de la FED sera bon à prendre.

A 20h ce soir, la banque centrale américaine publiera son livre beige sur l’état de l’économie américaine au cours des deux derniers mois.

Du côté asiatique, la Chine réalise ses objectifs économiques. En effet, elle a enregistrée une croissance plus forte que prévu à 7% au lieu de 6,8% attendu.

Du côté des valeurs, l'action EDF gagne 1,53% à 21,195€. HSBC a notamment relevé sa recommandation sur le titre de « alléger » à « conserver ».

LafargeHolcim prend 1,17% à 71,99€. Le groupe a annoncé qu’il envisageait 1,4 milliard d’euros de synergies au cours des trois prochaines années.

Sur le marché du FOREX, la parité eurodollar est en hausse de 0,09% à 1,1018$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.