Le CAC 40 continue sur sa lancée

La Bourse de Paris continue de progresser à la mi-séance. L’absence de nouvelle concernant le feuilleton grec permet au CAC 40 de prospérer. Ceci dit toute nouvelle pourrait accroître la volatilité du marché et avoir un impact conséquent sur la suite de cette progression.

Le CAC 40 continue sur sa lancée

Il est à noter que la Grèce doit proposer des réformes aujourd’hui avant minuit pour pouvoir accéder à une aide financière primordiale des Etats et gouvernements membres de la zone euro.

A la mi-séance, le CAC 40 gagne 1,74% à 4719,75 points. Le Dax progresse aussi de 1,73%, le Footsie londonien gagne 0,95% et l’Euro Stoxx 50 prend 1,97%.

Du point de vue macroéconomique, il semblerait que la Grèce prévoit des réformes représentant plus de 12 milliards d’euros pour bloquer la récession sur les 2 prochaines années.

La Bourse d’Athènes se joint aux banques grecques et sera donc fermée jusqu’à lundi.

D’autre part, la liquidité minimale des banques grecques est toujours assurée par la BCE. La fédération bancaire grecque affirme pouvoir alimenter ses distributeurs de billets jusqu’à lundi.

Quant à lui, le FMI prône une restructuration de la dette grecque pour qu’elle puisse être « viable ».

La Chine procède à des mesures drastiques et efficaces pour stopper la chute des cours de la bourse, ainsi la Bourse de Shanghai est passée au vert en clôturant en hausse de 5,8%.

Du côté des statistiques, les Etats-Unis vont révéler cet après-midi à 14h30 les inscriptions au chômage. Les prévisions pour celles-ci sont de 271000 contre 281000 la semaine précédente.

Par ailleurs, l’excédent commercial de l’Allemagne a progressé à 22,8 milliards d’euros en mai contre 21,5 milliards en avril notamment grâce à l’augmentation de ces exportations de 1,7%.

Enfin, L’Angleterre dévoilera à 13 heures la décision du comité de politique financière concernant son taux repo. Les spécialistes prévoient un taux à 0,5%.

Du côté des valeurs, les valeurs automobiles rebondissent tels que Peugeot, Faurecia et Montupet.

Stentys surperforme après l’annonce d’une augmentation de 40% de son chiffre d’affaires.

L'action Sanofi progresse de 1,67% à 88,47€ après avoir révélé les résultats de son traitement au Japon qui réduit les niveaux de mauvais cholestérol.

BNP Paribas prend 1,67%. SG Cross Asset Research est passé de « vendre » à « achat » sur le titre.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en baisse de 0,39% à 1,1033$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.