Le CAC 40 poursuit son repli à la veille d’un Eurogroupe décisif

La bourse de Paris évolue dans le rouge à la mi-séance. Hier, l’Eurogroupe s’est terminé sans accord. Par conséquent, une autre réunion des ministres des Finances de la zone euro est prévue demain et pourrait constituer la réelle dernière chance pour Athènes.

Les marchés optent une nouvelle fois pour la prudence

À la mi-séance, le CAC perd 0,37% à 5022,96 points. Le Dax lâche 0,46%, le Footsie londonien 1% et l’Euro Stoxx perd 0,47%.

Du point de vue macroéconomique, l’Eurogroupe d’hier n’a abouti à aucun accord entre la Grèce et ses créanciers. Par conséquent, celui qui se tiendra demain peut être qualifié d’exceptionnel.

Ce sera le 11ème depuis la prise de pouvoir de Tsipras. Angela Merkel traduit parfaitement le sentiment général en déclarant que la réunion de demain est d’« une importance décisive ».
 
L’enjeu est toujours le même, parvenir à un accord sur une liste de réformes pour la Grèce qui permettrait à cette dernière d’obtenir une aide supplémentaire de la part de ses créanciers. 

C’est en tout cas ce qui est indispensable pour qu’Athènes ne fasse défaut le 30 Juin prochain envers le FMI à qui elle doit rembourser 1,6 milliard d’euro à cette date.

Mais alors peut-on parler de réunion de la dernière chance ? Véritablement oui, celle de demain sera capitale.

Il est donc difficile de prendre des positions sur les marchés et d’anticiper comment ils ouvriront lundi.

Vraisemblablement la possibilité d’un Grexit est écartée et l’ambiance générale est quand même à l’optimisme. Cependant vu les retournements de situation dans ce feuilleton, tout est encore possible…

Du côté des statistiques, à un plus haut niveau depuis novembre 2010, la confiance des ménages français est restée stable en juin à 94 points.

Aux États-Unis, l’indice définitif Reuters-Université du Michigan de confiance du consommateur en juin est attendu à 16h00.

Du côté des valeurs, Europcar perd 3,18% à 11,86€ pour sa première journée de cotation. 
Le titre a été introduit à 12,25€. Eurazeo (-1,87 % à 62,07€), son propriétaire, a mis sur le marché 50% des actions.

Engie (Ex GDF Suez) perd 1,33% à 17,37€ du fait d’une dégradation de Oddo Securities de « achat » à « neutre » abaissant son objectif de cours à 18,80 € contre 21€ précédemment.

Enfin Bouygues gagne 0,36% à 35,28€.

En cause, un relèvement de recommandation de Citigroup (« neutre » à « achat »).

Sur le Forex, la parité eurodollar stagne à 1,1204$.

 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.