Le CAC 40 chute violemment

La bourse de Paris baisse fortement à la mi-séance. En cause, la remontée des taux obligataires et l’incertitude constante autour du dossier grec.

Le CAC 40 chute violemment

A la mi-séance, le CAC perd 1,96% à 4935,38 points. Le Dax chute de 1,39%, le Footsie londonien de 1,48% et l’Euro Stoxx 50 baisse de 1,63%.

Du point de vue macroéconomique, les taux souverains européens se tendent. Ainsi, le 10 ans français est aux alentours des 1,2% tandis que le Bund allemand est environ à 0,9%. Inquiétant quand on sait que ce dernier oscillait il y a quelques mois de cela autours des 0%.

D’autre part, Mario Draghi tenait hier une conférence de presse. Le président de la BCE a confirmé ses objectifs de croissance pour la zone euro en 2015, maintenant ses taux directeurs à 0,05% et augmentant sa prévision d’inflation à 0,3% pour 2015. Ces annonces ont crû la tension sur le marché des taux et ont contribué au renforcement de l’euro.

Mario Draghi a par ailleurs avertit sur « des périodes de plus forte volatilité » à venir.

Au sujet du dossier grec, Alexis Tsipras qui a rencontré Jean-Claude Juncker, le président de la commission européenne, et Jeroen Dijsselbloem, celui de l’Eurogroupe, n’a pas été totalement convaincu par le projet soumis par ses créanciers.

Il a cependant déclaré qu’un accord était en vue confirmant au passage que la Grèce remboursera les 300 millions d’euro qu’elle doit au FMI pour vendredi. L’incertitude hante toujours le dossier.

Du côté des statistiques, selon la Banque de France, le PIB Français devrait croître de 1,2% cette année puis 1,8% en 2016 et 1% en 2017. Quant à l’inflation, elle l’anticipe à 0,3% puis 1,4% et enfin 1,7%.

Par ailleurs, l’Insee a annoncé que le taux de chômage français a diminué de 0,1 point à 10% pour le premier trimestre 2015.

D’autre part, le comité de politique financière de la Banque d’Angleterre communiquera à partir de 13h00 sur le taux repo (qui devrait être maintenu à 0,5%) et son plan d’achat d’actifs (probablement maintenu à 375 milliards de livres).

Enfin, du côté des Etats-Unis on attend pour 14h30 les inscriptions hebdomadaires au chômage, les chiffres définitifs de la productivité au premier trimestre puis le coût unitaire de la main d’œuvre.

Du côté des valeurs, Areva gagne 3,09% à 9,01€. L’Etat a finalement décidé. Il a confié à EDF la reprise de la majorité de l’activité réacteurs d’Areva. Il s’engage par ailleurs à renflouer le groupe.

L’Oréal perd 2,05% à 167,05€. Le groupe a signé un contrat de licence avec l’américain de Porenza Schouler (groupe de prêt-à-porter féminin) pour la création et le développement de parfum de luxes.

Enfin, l'action Sanofi perd 1,69% à 89,58€. Le groupe et sa filiale Genzyme ont annoncé que les autorités sanitaires américaines avaient accordé l’appellation de « découverte capitale » pour l’olipudase alfa, un traitement de la maladie de Niemann-Pick de type B.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en hausse de 0,68 % à 1,1351$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.