Le CAC 40 dépasse enfin les 5100 points

Le CAC 40 est en progression significative, franchissant les 5100 points et inscrivant un plus haut de 7 ans.

Le CAC 40 dépasse enfin les 5100 points

A la mi-séance, le CAC 40 gagne 1,21% à 5135,60 points. Le Dax prend 0,92%, le Footsie londonien 1,24% et l’Euro Stoxx 50 gagne 1,02%.

Du point de vue macroéconomique, les chiffres de l’emploi ont déçu aux Etats-Unis.
126000 emplois non agricoles ont été créés aux Etats-Unis en mars alors que 245 000 étaient attendus.

Ces chiffres sont importants d’autant plus qu’ils conditionnent une possible relevé des taux.

D’autre part, la situation Grecque perdure. Le ministre des finances Yanis Varoufakis a déclaré que la Grèce s’engage à rembourser toutes ses dettes envers ses créanciers.

Le pays doit par ailleurs rembourser le 9 avril, c’est-à-dire jeudi, 450 millions d’euros au FMI correspondant à une tranche d’un prêt accordé par ce dernier.

Du côté des statistiques, l’indice PMI composite définitif en Mars est sorti à 54,2 contre 54,3 attendu en zone Euro.

Ce résultat peut s’interpréter comme une anticipation d’une accélération du rythme de croissance dans les mois à venir.

L’indice inscrit son meilleur niveau depuis 2011.

D’autre part, les prix à la production en zone Euro ont augmenté de 0,5% en février.

Du côté des valeurs, l'action Orange gagne 0,99 % à 15,24 € et Vivendi 1,18  % à 23,50 €.

Le conseil d’administration de l’opérateur français se réunit aujourd’hui pour étudier une offre de Vivendi. Le groupe Vivendi a en effet confirmé qu’il a offert le rachat de Dailymotion à Orange.

Vivendi proposerait 250 millions pour le capital de Dailymotion.

L'action Vinci gagne 0,70 % à 54,64 €.

Les pouvoirs publics auraient validé les chiffres de la hausse des tarifs autoroutiers de 0,57 % cette année en France.

Areva prend 2,04 % à 8,52 €.

Le directeur Général du groupe a présenté jeudi dernier aux représentants du personnel une alternative à la reprise des activités du groupe dans les réacteurs nucléaires par EDF.

Lafarge gagne 1,33 % à 61,05 €.

Les parités de la fusion avec Holcim resteront fixes selon Bruno Lafont PDG de Lafarge malgré les demandes de Filaret Galtchev actionnaire important du groupe Suisse.

Enfin, TNT EXPRESS gagne 30,13 % à 7,81 €.

Le groupe néerlandais a accepté d’être racheté par son concurrent FedEX pour 4,4 milliards d’euros soit 8 euros par actions.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en baisse de 0,60 % à 1,0856 $.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.