Point Marché : 02 Les marchés à des niveaux records...

Le CAC40 dans le doute en attendant la réunion de l’Eurogroupe.

Le CAC40 dans le doute en attendant la réunion de l’Eurogroupe

Les investisseurs refusent de prendre des risques à quelques heures d'une réunion européenne qui pourrait être décisive sur la Grèce.

A la mi-séance, le Cac 40 gagne 0,01% à 4759,96 points dans un volume d’affaires de 1,013 milliards d’euros. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien plie de 0,18%, le Dax de la Bourse de Francfort de 0,24% et l’Eurostoxx 50 des principales valeurs de la zone euro de 0,19%.

A Athènes, l’ASE abandonne 3,52% après avoir inscrit un pic de deux mois vendredi. L’indice des banques grecques baisse pour sa part de 6,63%.

Du point de vue macroéconomique, il y a un mot en bouche : la Grèce. Ce début de semaine sera monothématique en Europe. Tous les regards des investisseurs sont tournés vers Bruxelles où se tient à partir de 14H00 une réunion des ministres des Finances de la zone euro consacrée à la situation du pays.

Seule statistique européenne du jour, l’excédent commercial de la zone euro a augmenté à 24,3 milliards d’euros en décembre, contre 21,2 milliards en novembre et 13,6 milliards un an plus tôt. Le consensus tablait sur un excédent de 20,5 milliards d’euros.

Du côté des valeurs, Bouygues progresse de 2,97% à 34,65 euros malgré le démenti apporté par le groupe aux rumeurs de discussions sur le rachat éventuel de Bouygues Telecom.

Selon Bloomberg, Altice, maison mère de Numericable-SFR, étudie un possible rachat de Bouygues Telecom, et des conseillers des deux entreprises ont tenu des discussions informelles.

Altice avance de 3,79% à 80,96 euros. Iliad, qui pourrait reprendre le réseau de Bouygues Telecom en cas de rachat de ce dernier, gagne 3,65% à 223,15 euros. Orange prend pour sa part 0,77% à 16,32 euros.

Airbus Group monte de 1,51% à 50,50 euros. Credit Suisse est passé de « sous-performance » à « surperformance » sur le titre.

Les valeurs automobiles sont également entourées à la suite d’une note de Bank of America Merrill Lynch sur le secteur. Renault s’adjuge 1,47% à 80,52 euros et Peugeot 1,30% à 14,01.

Le broker a intégré les deux titres à sa liste de valeurs européennes préférées.

Technip s’octroie 2,92% à 57,42 euros.

Morgan Stanley a relevé son opinion sur le secteur des services pétroliers et voit un potentiel de hausse important sur certaines valeurs récemment massacrées.

L’intermédiaire est passé de « pondération en ligne » à « surpondérer » sur le titre du groupe français en relevant son objectif de cours de 60 à 70 euros.

Sanofi cède 1 ,01% à 85,85 euros. Olivier Brandicourt, qui dirige la division santé du chimiste Bayer, est bien placé pour devenir le prochain directeur général du groupe français, selon l’agence Bloomberg qui cite des sources proches du dossier.

Total plie de 0,49% à 47,15 euros. Credit Suisse a dégradé la valeur de « surperformance » à « neutre ».

Altran Technologies engrange 0,52% à 8,45 euros. Le groupe a annoncé le rachat de 100% de Nspyre, leader néerlandais des services de recherche et développement et des hautes technologies.

Nspyre a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 64 millions d’euros.

Cette acquisition, intégralement financée par les ressources d’Altran, aura un effet positif dès la première année, améliorant le bénéfice net par action pro forma d’environ 5%, indique Altran.

Enfin, Dassault Aviation s’octroie 2,67% à 1285,95 euros. Le contrat d’achat par l’Egypte de 24 Rafale doit être signé ce lundi au Caire.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en hausse de 0,17% à 1,1411$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.