Les marchés en manque de carburant

Vendredi, le CAC 40 a clairement manqué de carburant. Au terme d’une séance sans entrain, faible en volumes (3,2 milliards d’euros), et durant laquelle la fourchette de cotation n’a pas excédé les 30 points, l’indice phare de la Bourse de Paris a terminé en très légère hausse de 0,18 %, à 4.390 points.

Les marchés en manque de carburant

Sur le plan macroéconomique, le coup de frein à la hausse des prix à la consommation s’est poursuivi en novembre. Selon l’estimation flash (préliminaire) de l’office statistique de l’Union européenne, l’inflation s’est limitée à 0,3 % en glissement annuel en novembre, en baisse de 0,1 point par rapport à octobre.

Par ailleurs, le taux de chômage en Zone Euro s’est stabilisé à 11,5% conformément à ce qui était prévu par les économistes.

Outre-Atlantique, Wall Street a terminé près de l'équilibre vendredi dans une séance écourtée à l'occasion de Thanksgiving, le marché soupesant l'impact de la chute des prix de l'or noir sur les secteurs de la distribution, du transport ou de l'énergie.

Selon des résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average est resté quasi stable, 0,00%, à 17.828 points. Le Nasdaq, à dominante technologique, s'est apprécié de 0,09% à 4.791 points et l'indice élargi S&P 500 a lâché 0,25% à 2.067 points.

Sur le plan des valeurs, les titres liés à l’or noir continuent leur plongeon.

Technip lâche 1,88 %, Vallourec 2,20 % et Total 1,98%. Sur cinq jours, le poids lourd du Cac 40, qui souffre aussi d’une dégradation de Nomura, passé d’« achat » à « neutre », essuie une baisse de 7,3 %, la plus forte en un mois et demi.

Technip fait encore moins bien : l’action du groupe de services pétroliers abandonne 10,03 %, sa plus mauvaise performance depuis environ un an, et écope du titre de plus faible pondération du Cac 40.

A l’inverse, Air France-KLM profite des bas niveaux du pétrole pour gagner en altitude : le titre s’adjuge 6,36 %, à 8,476 euros.

Ingenico progresse de 3,10 %, à 86,88 euros, après un record à 86,99 euros. Morgan Stanley a relevé son opinion sur le fabricant de terminaux de paiement de « sous-pondérer » à « surpondérer ».

Club Méditerranée prend 0,63 % à 23,90 euros. Le groupe a accusé une perte nette de 9 millions d’euros en 2013-2014, comme au cours de l’exercice précédent, affecté par la faiblesse de la demande pour ses villages en Europe et en Afrique.

Sur le marché des changes, l'euro perdait un peu de terrain face au dollar dans un marché craignant que le plongeon des cours du pétrole accentue les pressions déflationnistes dans la zone euro.

Vendredi vers 22H00 GMT, la monnaie unique européenne valait 1,2443 dollar, contre 1,2467 dollar jeudi vers 22H00 GMT.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.