Les marchés européens dans le vert suite aux propos de Mario Draghi

La Bourse de Paris repart de l’avant, soutenue par le rebond des cours du brut, ainsi que par les propos de Mario Draghi, qui se dit prêt à revoir la taille, le rythme et la composition des achats d’actifs de la BCE si nécessaire.

Les marchés européens dans le vert suite aux propos de Mario Draghi

A la mi-séance, le CAC 40 gagne 1,60% à 4 302,08 points. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien reprend 0,33%, le Dax de la Bourse de Francfort 1,48% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 1,35%. Le contrat future décembre sur indice Dow Jones s’inscrit en hausse de 0,68%.

La Bourse de Paris a effacé ses pertes de la veille à la faveur des nouveaux records de Wall Street, du rebond des cours du Brent et des propos du président de la BCE. Mario Draghi a en effet déclaré ce matin que les indices PMI publiés hier suggèrent qu’une véritable reprise dans la zone euro n’est pas susceptible d’intervenir dans les prochains mois. Il a ajouté que face à une situation de plus en plus difficile pour l’inflation, la BCE est prête si nécessaire à revoir la taille, le rythme et la composition de ses rachats d’actifs dans le cadre de son mandat.

 Une déclaration qui relance les anticipations sur de nouvelles mesures de soutien, lesquelles pourraient être annoncées en décembre, selon certains observateurs. Hier soir, le Dow Jones et le S&P 500 ont inscrit de nouveaux records, portés par des indicateurs macroéconomiques meilleurs que prévu, ainsi que par les prévisions supérieures aux attentes d’Intel pour 2015.

Du côté des valeurs, Total gagne 2,83% à 47,975 euros à la faveur du retour du baril de Brent de la mer du Nord sur le seuil des 80 dollars. De plus en plus de pays membres de l’OPEP font pression pour une réduction de l’Organisation lors de la réunion du cartel à Vienne la semaine prochaine.

Technip rebondit de 3,48% à 58,57 euros au lendemain de l’annonce de son offre sur CGG. Ce dernier poursuit sa progression (+1,86% à 8,074 euros). Le groupe a annoncé un nouvel engagement majeur de la part d’une compagnie pétrolière pour son programme multi-clients StagSeis dans le golfe du Mexique.

Bouygues engrange 3,78% à 29,925 euros. Altice, maison mère de Numericable qui est sur le point d’absorber SFR, se considère comme « l’acheteur naturel » de la division télécoms du groupe de BTP et de médias, a déclaré Dexter Goei, directeur général du groupe hier lors d’une conférence organisée par Morgan Stanley sur les télécoms. Numericable avance de 4,55% à 32,15 euros.

Orange s’adjuge 3,22% à 13,47 euros. Lors de la même conférence, son PDG Stéphane Richard a déclaré qu’il cherchait à étendre les capacités de sa coentreprise avec Deutsche Telekom au Royaume-Uni au haut débit et à la télévision et réfléchit à une alliance stratégique avec un opérateur de téléphonie fixe ou avec un câblo-opérateur.

Axa s’octroie 1,71% à 18,78 euros. Le groupe a annoncé tabler sur une croissance d’au moins 5% de son volume d’affaires nouvelles en assurance, vie, épargne et retraite cette année et a confirmé viser une hausse en assurance dommage malgré le léger ralentissement constaté.

Airbus Group monte de 2,01% à 47,60 euros. Le ministère de la Défense a passé commande de 12 avions Phénix multi-rôles de ravitaillement en vol et de transport (MRTT) pour un montant d’environ 3 milliards d’euros et pour lequel Thales fournira l’électronique de bord. Par ailleurs, Delta Air Lines a confirmé une commande de 50 gros porteurs Airbus d’une valeur de 14 milliards de dollars au prix catalogue.

Enfin, STMicroelectronics recule de 1,37% à 5,812 euros. L’objectif de 10% de marge opérationnelle pourrait être plus long à atteindre que prévu si la baisse de la demande constatée au quatrième trimestre devait persister, a déclaré son PDG Carlo Bozotti à Bloomberg.

Sur le marché des changes la paire euro/dollar recule de 0,81% à 1,2440 dollar.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.