De nouveaux plus hauts historiques en clôture sur les marchés américains

La Bourse de Paris a fini hier en nette hausse de 0,75% à 4 464,70 points, les investisseurs accueillant avec enthousiasme les propos rassurants de la Fed, sans se laisser perturber par le référendum écossais.

De nouveaux plus hauts historiques en clôture sur les marchés américains

Sur les autres places européennes, la Bourse de Francfort a également gagné 1,41% et celle de Londres de 0,57%. Par ailleurs, l'Eurostoxx est monté de 1,05%.

Les marchés actions ont continué leur progression dans le sillage de la veille notamment dû à la banque centrale des États-Unis (Fed) qui a annoncé mercredi soir qu'elle continuait à réduire son soutien à l'économie américaine tout en maintenant qu'elle ne relèverait pas ses taux avant une période de temps "considérable".

Rasséréné par ce discours, les investisseurs ont du coup affiché leur calme face aux autres sujets brûlants du jour, à commencer par le référendum en cours sur l'indépendance de l’Écosse.

Par ailleurs, la Banque Centrale Européenne (BCE) a annoncé hier avoir prêté 82,6 milliards d'euros à 255 banques européennes, dans le cadre d'un nouveau programme de prêts ciblés à long terme (TLTRO) destinés à accroître les crédits au secteur privé et à aider à la relance de la zone euro, dont le montant s'est avéré relativement faible par rapport aux attentes des analystes.

Les opérateurs ont aussi salué une bonne nouvelle sur le front de l'emploi américain : les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé plus fortement qu'attendu au cours de la semaine close le 13 septembre pour retrouver leur plus faible niveau en deux mois.

Du côté des valeurs, l'action du constructeur Renault a connu une forte progression (+1,64% à 59,61 euros), après une recommandation du courtier Berenberg qui a fixé un objectif de cours de 70 euros d'ici un an.

En tête du SBF 120, l'équipementier automobile Faurecia a gagné 4,63% à 27,35 euros alors que Crédit Suisse a entamé sa couverture à "surperformer", comme celle de son concurrent Valeo, qui s'est élevée de 2,45% à 94,46 euros.

Suez Environnement a par contre reculé de 2,71% à 13,45 euros, après l'acquisition effective de l'ensemble de sa filiale espagnole Agbar auprès de la banque Caixa, qui doit en retour devenir le deuxième actionnaire du groupe français.

Enfin, Thales est monté de 1,25% à 43,3 euros. L'opérateur satellitaire britannique Inmarsat a signé un accord avec le français pour le service satellitaire GX Aviation qui doit offrir aux passagers aériens des connexions internet haut débit à bord des avions.

Sur le marché des changes, l'euro reprenait jeudi un peu du terrain perdu la veille face au dollar, après des indicateurs américains mitigés, tandis que la livre progressait nettement face au dollar et atteignait son plus haut niveau en deux ans face à l'euro, dans un marché pariant sur la victoire du "non" au référendum écossais.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.