Les marchés dans l’expectative de la BCE jeudi

La Bourse de Paris a terminé à l'équilibre mardi (-0,03%), prudente après avoir brièvement dépassé les 4 400 points et à deux jours d'une très attendue réunion de la Banque Centrale Européenne (BCE).

Les marchés dans l’expectative de la BCE jeudi

L'indice CAC 40 a perdu 1,40 point à 4 378,33 points, dans un volume d'échanges faible de 2,4 milliards d'euros. La veille, il avait déjà fini quasi-stable (-0,03%).

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 0,30% et Londres 0,06%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 0,17%.

La prudence des investisseurs a été alimentée par le fait qu’il n'y ait pas réellement de choses à se mettre sous la dent.

Les indicateurs américains du jour, quoique de bonne facture, n'ont pas eu d'influence sur les indices boursiers. L'activité manufacturière a enregistré une hausse surprise en août selon l'indice ISM et les dépenses de construction ont rebondi en juillet.

Le marché attend surtout la réunion de la BCE jeudi, les espoirs d'un nouveau geste de soutien à l'économie ayant permis aux indices européens de "reprendre de la hauteur" récemment.

Parmi les valeurs, Vallourec (+5,09% à 36,05 euros) a bénéficié d'un relèvement de recommandation par UBS, tout comme Legrand (+3,69% à 43,65 euros) par Bank of America-Merrill Lynch.

En revanche, Valeo (-1,71% à 90,06 euros) et Faurecia (-2,71% à 24,80 euros) ont souffert d'une note défavorable du courtier Exane-BNP Paribas.

Iliad s'est repris (+2,53% à 156,30 euros) après avoir lourdement chuté la veille. Le titre avait été pénalisé par des résultats inférieurs aux attentes et son désintérêt pour la consolidation du secteur en France.

Dans les télécoms, Bouygues a perdu 0,36% à 27,60 euros, Orange 1,11% à 11,09 euros et Numéricable 3,70% à 43,00 euros.

Air France-KLM a gagné 1,86% à 8,20 euros. La compagnie aérienne Air France va enregistrer des pertes de 120 millions d'euros pour son réseau moyen-courrier intérieur en 2014, divisées par deux par rapport à 2012, selon son PDG Frédéric Gagey.

Sur le marché des changes, l'euro reste stable par rapport au dollar dans l’attente de la réunion de la BCE jeudi, il cote à 1,3132$.

 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.